Updating Cart For Gift...
Mon Panier
Payez en 2, 3, 4 fois dès 250€ - Livraison offerte dès 200€ - Échanges gratuits
Le Trench-desktop Le Trench-mobile

Le Trench

Histoire de la mode

  

En septembre dernier je vous ai présenté Nestor, le premier Trench de notre Vestiaire engagé et vous l’avez plébiscité. Aujourd’hui je vous présente WATSON, descendant en ligne directe de Nestor, amélioré, revisité, avec Jean-Michel notre modéliste parisien préféré.

Certains commettent parfois l’erreur d’employer le mot avatar pour désigner une mésaventure ou une avarie, c’est tout le contraire. Un avatar est une des réincarnations successives du Dieu Vishnu, c’est loin d’être une tuile mais une transformation iconique ou une heureuse évolution. Watson est donc un parfait avatar de Nestor et je vais vous dire pourquoi.


Petit rappel des épisodes précédents :

Le Trench est plus que centenaire. Il prit forme en 1914, dans l’atelier d’un certain Thomas Burberry, sur commande de l’armée britannique désireuse de protéger par tout temps les officiers de Sa Gracieuse Majesté. Adaptant les lourds manteaux en serge des armées françaises et britanniques, notre tailleur patriote dessina des imperméables fonctionnels, prêts au combat et ... parfaitement coupés, agrémentés d'épaulettes et de boucles. Fonctionnel et élégant, c’est compatible. Vous me voyez venir ?

Dans l’enfer des tranchées, de la Marne à Verdun, le vêtement y gagna son appellation iconique de redingote de tranchée ou «trench-coat » pour la postérité.


Il traversa l’histoire, dont la seconde guerre mondiale, portée par les officiers alliés libérateurs. 

Tous les ingrédients d’une épopée romanesques étaient réunis. Hollywood et la mode s’en emparèrent, ces Olympes où les dieux savent transformer l’ordinaire en sublime, passant de la fange des tranchées aux feux de la rampes des catwalks. Saint-Laurent bien sûr, dès les années 70 en fit un leitmotiv de ses collections, suivi par Dior, Balenciaga, Hilfinger , Paul Smith ... enfin la marque Burberry et son tartan emblématique acquirent leurs lettres de noblesse. Les punks et les gothiques s’en drapèrent aussi, c’est dire si l’objet était - est toujours, plus que jamais - porteur de singularité et d’universalisme à la fois ... le rêve de tout styliste.


Dans mon paysage mental, là où niche l’inspiration, je peux simplement vous avouer que les deux trenchs collés l’un à l’autre, d’Audrey Hepburn et George Peppard s’embrassant sous la pluie de Breakfast at Tiffany’s et Ingrid Bergman, déchirante, dans les bras de Boggart  serré dans son trench, imperméable à la pluie, pas à la passion incandescente d’Ingrid (dans Casablanca évidement), ne sont pas étrangers à notre dessin.

 

Loin de moi l’idée d’oser tutoyer ces dieux de l’Olympe en proposant une copie servile de ces trenchs iconiques, n’empêche, j’ai tenu à vous offrir avec Watson un design qui colle mieux encore à tous les canons du genre. A quatre mains avec Jean-Michel donc, notre modéliste ami, nous avons notamment développé une évolution de Nestor avec des manches raglan, pour plus d’aisance quand vous chanterez et danserez sous la pluie.

Notre usine partenaire de Prato en Toscane, certifiée BSCI, adhère à notre concept « zéro gâchis ». De fait, nous y avons trouvé une toile existante de base grège, dont la teinture est certifiée Oeko Tex, en vue de vous offrir une nuance de beige légèrement plus claire que Nestor, et chic absolu nous avons développé notre propre coloris !


Je rappellerai ici qu’une usine certifiée BSCI utilisant des produits Oeko Tex, est une usine qui appartient à la crème de la crème des fabriques.

BSCI signifie Business Social Compliance Initiative, charte d’appartenance à des modes de production respectueux des droits humains et sociaux fondamentaux. Oeko Tex est le label de qualité, garantissant l’absence de produits toxiques pour le corps et l’environnement dans le process de fabrication et utilisation des matières. Que nos usines partenaires adhèrent à BSCI et soient certifiées Oeko Tex signifient qu’elles sont en phase avec notre manifeste «faire du beau, faire le bien, le faire bien » ...

« Élémentaire mon Cher WATSON » s’exclamerait Sherlock Holmes , prince des détectives . 

Rendez-vous du 29 juillet au 4 août pour le réserver, et début novembre pour enfin vous en draper !

 

CH