5% reversés à la recherche contre le Cancer à l’Hôpital Gustave Roussy - Livraison tout l'été

ITW n°88: Emilie - K fighteuse (colon).

Hello,

aujourd'hui la pétillante, Emilie, 31 ans, qui se bat contre un K du colon depuis février dernier, nous livre son histoire, loin d'être banale, avec une vive sincérité bouleversante, cette jeune femme, au ton léger, raconte l'intrusion de ce foutu K lors de sa grossesse... Une force de la nature, qui ne mâche pas ses mots, mais en parle avec une philosophie éblouissante...

Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse découvrir cette épatante jeune femme, on t'envoie beaucoup de force, lumineuse Emilie ! Merci pour cette leçon de vie.

Commençons:

Qui es tu ?

Prénom: Emilie

Age : 31

Profession : aide à domicile

Ou vis tu : à côté de Reims

Pourquoi acceptes tu de partager ton histoire aujourd'hui ?

Parce que mon histoire n'est pas banale, je ne le souhaite à personne mais j'aurai aimé rencontrer ou lire des personnes au moment où Mister K est entré à un stade de ma vie où tout aurai dû être rose...

Parce que je veux également partager comment mes proches arrivent à me soutenir pour aider ceux qui ne savent pas comment faire.

Parce que j'aimerai montrer que l'on peut "rire" de cette maladie pour peut être mieux avaler la pilule...

Quelles sont tes qualités (en quelques mots) ?

Positive, souriante et pétillante

Quelles sont tes passions ?

Ma fille de 3 ans, aider les autres et tout ce qui rend la vie plus belle !!

Quel K ?

Cancer du colon avec métastases au foie

Quand a-t-il été découvert ? Quel âge avais tu ?

J'aillais avoir 31 ans, le 25 février 2016, le mot K est tombé le 29. J'ai tout de suite pensé à l'éventualité de cette maladie car une de mes cousines se battait déjà contre Mister K depuis juin 2015.

Dans quelles circonstances ?

J'étais enceinte de 4 mois d'une petite fille, j'ai déjà une fille donc être essoufflée à ce stade rien qu'en m'habillant : cela me semblait quand même étrange ! Je suis allée voir mon médecin traitant qui m'a prescrit une prise de sang : ce qu'elle recherchait c'était une éventuelle embolie pulmonaire. Le résultat tombe : on suspecte cela ou alors une phlébite et voilà que commence mon périple au urgence. D'abord un écho-Doppler pour vérifier si phlébite il y a ou pas puis, après avoir failli partir, scanner pulmonaire : là, l'urgentiste découvre des "lésions"au foie. Puis s'en suit biopsie du foie, prise de sang et le 29 février, le verdict tombe : Mister K s'est invité chez moi...

Si tu es en cours de traitements, ou en rémission depuis combien de temps ?

En chimio depuis le 25 Mars, a raison de tous les 15 jours avec allègement en juin puis arrêt de 5 semaines en raison d'une opération le 27 septembre, pour m'enlever la tumeur au colon !

Peux tu nous résumer ton histoire ?

Je suis toujours positive, bien sûr il m'arrive de pleurer mais surtout à cause de la perte de ma petite fille. Mais je reste positive parce que si je ne l'avais pas eu, jamais j'aurai pu imaginer ce qu'il poussait en moi. Je ne ressens aucune colère par rapport à Mister K. Bien sûr je ne l'ai pas accueilli avec des feux d'artifice, mais il est venu donc depuis le début je me dis que ce n'est pas lui qui aura le dessus, oh que non !! Avec mon (excellent) époux, on arrive aujourd'hui à en blaguer : il me taquine sur le fait qu'il fait plus jeune que moi (il est 6 ans plus âgé) alors je lui réponds qu'avec mon K de vieux, je suis imbattable ! Ou alors, je dis à mes proches que j'ai choisi de faire ce K maintenant car je suis jeune et résistante donc je gagnerai et que, pour mes vieilles années, je serai en plein forme et je les ferai suer jusqu'au bout !

Quels traitements as tu eu ?

chimio: si tu en as eu : (nom des cocktails / nombre de séances)

protocole folfirinox et je repars avec diffuseur à domicile pendant 48h, 14 séances de faites et 5 encore de programmées

radiothérapie: si tu en as eu : (nombre de séances)

opération si tu en as eu (combien de temps d’hospitalisation) :

On m'a opéré du colon le 27 septembre, je suis rentrée le lundi soir, opérée le lendemain et sortie le dimanche. Soit 6 petits jours.

Quelles astuces en lien direct avec le K as tu envie de partager ?

1/ chimio: (ex: tes astuces, le casque, tes affinités avec les infirmières):

Je mets le casque depuis le début, j'ai perdu mes cheveux surtout sur les côtés mais j'en ai toujours gardé. L'astuce que j'aimerai partager c'est de couper ses cheveux le plus court possible pour accroître l'efficacité du casque. Je ne l'ai pas fait tout de suite et j'ai perdu des cheveux et depuis que je les ai court, ils ne tombent plus.

Avec mon oncologue, c'est l'accord parfait ! Je n'ai pas choisi, c'est mon médecin traitant avec mon gastro-entérologue qui ont choisi pour moi avec comme critères : quelqu'un d'humain, a l'écoute de son patient. Contrat rempli car elle ne me demande pas seulement si mon traitement ça va mais elle se soucie également de mon moral !

Comment vivais tu la veille, le jour même, les jours d'après chimio ? et quelles étaient tes astuces ?

Alors la veille, j'étais toujours angoissée, mais je suis allée voir un hypnotiseur et cela est passé en 2 séances ! Le jour même, je vis la séance heure par heure, suivant comment je réagis car en 14 chimios, aucune ne se ressemble ! Les jours d'après, je suis fatiguée. Mon mot maître c'est m'écouter !

  • hôpital : (ex: contact avec infirmières / doc / aidessoignants):

Déjà, le service gynécologique : génial, des personnes adorables, une sage-femme m'a marquée : elle était présente en gyneco fin février et elle était également là lors de mon interruption de grossesse, elle est venue me voir en chimio et prend régulièrement de mes nouvelles auprès de mon oncologue.

Ensuite, mon gastro-entérologue, vraiment super. Il m'a bien expliquer l'objet de ma gastro-coloscopie, il prend également régulièrement des nouvelles de moi.

Mon chirurgien, idem que le gastro-entérologue.

Le service de chimiothérapie où je suis soignée est génial : une bonne ambiance règne, les infirmiers/ières sont sympa, arrivent à s'adapter à nous. Les bénévoles prennent soin de nous.

  • médecines parallèles si tu as fait :

J'ai fait 2 séances d'hypnose pour mon angoisse de veille de chimio. Et cela a marché

Que fais tu pour te changer les idées, te vider la tête ?

Avant ma chimio, j'aime me retrouver en famille, pendant j'aime regarder des films, faire le tour des boxes et parler aux personnes qui le souhaite, prendre de leurs nouvelles.

Avant mon opération, je stressais à mort : bah oui, je dis toujours que combattre ma maladie c'est comme faire Koh Lanta, alors mon opération, c'était comme aller à la course d'orientation !! Du coup, le samedi d'avant, j'ai fait une après midi shopping avec mon amoureux !

Quelles sont tes astuces pratico-pratiques (beauté / bien être) ?

1/ beauté: tes produits indispensables (ex: crèmes, vernis, cicatrices, huiles…)

Je n'ai pas encore toutes les astuces concernant les produits peut être à part le shampoing, j'utilise la marque bioderma, qui rend mon cheveux très doux. Je mets aussi l'huile pour cheveux de chez elseve, qui ne graisse pas les cheveux mais les rends brillants et doux entre les shampoings.

Concernant la beauté : je mets souvent du vernis à ongles et je ne me suis jamais autant maquiller que depuis que je suis malade ! Et ça fait un bien fou

2/ look

Concernant mon look, l'important pour moi est de me sentir belle. Ça, ça ne change pas d'avant car j'adore les fringues ! La seule chose qui a pu changer c'est que j'ai du mal à porter du noir !! Lol

3/ quotidien

Je fais du yoga (j'en faisais avant ma maladie) et je fais du Qi Kong (prononcé chi kong) : c'est une pratique permettant de se remplir de bonnes énergies et d'évacuer les mauvaises.

Je lis également, je regarde des séries que je n'ai pas le temps de voir. Concernant mon alimentation, je n'ai pas changé. Le seule truc, c'est qu'au début, j'ai perdu énormément de poids, donc je me faisais plaisir avec des petites douceurs !

4/ problème cheveux

Ah les cheveux... j'avais un carré mi-long avec une raie sur le côté droit. Je suis passée au carré court. Puis sur le côté droit, j'ai commencé à les perdre donc je suis passée à la raie sur le côté gauche jusqu'à ce que ça se dégarnisse. Puis raie au milieu et là, j'ai coupé tout court !

Es tu soucieuse du regard des autres ? Que fais tu pour le contrer ?

Soucieuse, oui et non. Non car, quand tu rentres dans une pharmacie et que tu t'assoies en attendant ton tour une qu'une dame âgée te regarde du genre "encore une jeune feignante", je m'en contre fiche car elle ne sait pas ce que je peux avoir. J'aurai répondu en cas de réflexion haute ! Oui car je ne veux surtout pas que l'on me regarde en se disant "elle doit être malade".

Donc je sors toujours maquillée, bien habillée et j'ai coupé mes cheveux court pour avoir une coupe digne de se nom !

Comment tes proches t'accompagnent ils ?

Alors, mes proches ne veulent pas que j'aille en chimio toute seule donc ils se battent pour m'accompagner ! Lol

Ensuite, une de mes belles-soeurs a instauré un petit rituel : à chaque bons résultats d'examens, j'ai le droit à un cadeau. 2 examens, 2 cadeaux : la première fois une paire de chaussures et des bijoux, la deuxième : un soin du visage, du corps, beauté des mains et des pieds. Mes beaux-parents aident mon mari et moi au ménage et ma mère fait le repassage. Mon mari ne veut pas d'aide à domicile et il a voulu tout gérer au début de ma maladie mais cela a vite créé des tensions entre nous : il a son boulot, notre fille a gérer quand je suis trop fatiguée, même si mon combat est aussi le sien, j'estime qu'il a le droit de se reposer aussi.

Et quels seraient les conseils que tu pourrais donner aux proches ?

Aux conjoints(es), je leur conseillerai de ne pas essayer de tout gérer. Je peux vous comprendre : mon mari culpabilisait que je sois malade, mais cela a vite créé des tensions entre nous. Il ne supportait plus mes défauts, pensait que je le prenais pour un larbin. J'ai conscience que tout le monde n'a pas d'aide comme moi mais il faut essayer de garder un maximum sa vie "normale" même si Mister K la chamboule bien.

Concernant l'entourage, je vais vous raconter une anecdote. J'apprends la venue d'une cousine parisienne de mon mari dans notre région, je l'invite à manger mais elle est déjà prise par une autre cousine que nous avons en commun. Nous avions l'habitude de nous regrouper de temps à autre avec également ma belle-soeur. Et là, tout le monde était invité sauf nous car ils avaient peur que je sois fatiguée. Nous avons finalement été invité mais j'ai expliqué qu'il ne fallait pas voir de gêne avec Mister K, qu'au contraire, ça me fait du bien de sortir, voir du monde entre mes chimio. Un conseil, proposer des choses aux K fighteur et après libre choix à eux de répondre favorablement ou non.

Te renseignes tu sur internet ?

J'ai fouiné sur internet au début de la maladie mais j'ai vite arrêté. Et puis je pense avoir peu de questions car les médecins sont toujours à l'écoute et répondent bien a mes questions.

Si oui, quels seraient les liens utiles qui t'ont aidés pendant le K ?

Alors, peut être que je n'ai pas réussi à trouver mais j'aurai aimer un site où est répertorié les astuces, les produits qui sont bien pour nous.

Qu'est ce que le K a changé dans ta vie ?

Ça change beaucoup de chose. J'ai appris à vivre au jour le jour, lâcher prise, profiter des plaisirs simple de la vie. J'ai du mal à écouter les gens qui se plaignent d'aise, je n'arrive plus à tolérer les gens mécontents dans les magasins ou autres endroits public. Il y a tellement plus grave dans la vie ! Même moi, avec Mister K et la façon dont on l'a découvert, j'arrive à me dire qu'il y a plus grave que moi. Parfois, mon mari rouspète pour des broutilles, je me revois lui dire "ne crois tu pas qu'il y a pire que ça".

Même si c'est loin d'être d'actualité, je pense à ma reprise et je prends cette maladie comme un tremplin, je pense me reconvertir. Dans quoi, je n'en sais rien, je verrai bien au moment venu.

‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐

Merci Emilie, pour ce superbe témoignage, cette ode à la vie.

Vous pouvez laisser des commentaires à Emilie, ci dessous.

Si comme elle, vous souhaitez raconter votre histoire, vos projets et livrer vos astuces, rdv ici, renvoyez moi votre questionnaire et 1 photo de vous pour que je vous dessine ;) à : interview@mister-k-fighting-kit.com

*Vous êtes nombreux à m'envoyer vos témoignages, merci pour votre confiance si précieuse, pour cette même raison, les diffusions de vos interviews seront parfois diffusées dans plusieurs mois, mais sachez que je garde et transmets absolument TOUS les témoignages qui me sont envoyés, merci pour votre compréhension.

Sachez que je ne retouche aucune Interview, elles sont complètement libres, c'est votre liberté, votre histoire, je rajoute juste ma touche perso avec l'illustration, elles sont délivrées telles qu'elles m'ont été envoyées ;)

NEVER GIVE UP !!

Charlotte

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

Accepter