Updating Cart For Gift...
5% reversés à la recherche contre le Cancer à l’Hôpital Gustave Roussy - Livraison tous les jours pour les produits en stock

ITW n°67 : Cécile - K fighteuse.

Hello,

aujourd'hui Cécile, 45 ans, discrète, timide et inspirée, créatrice de la marque de maillots de bain et lingerie fine Garance, nous livre son histoire avec sincérité, pour témoigner de la force qui peut ressortir après l'épreuve du K du Sein, l'impulsion est née "au bord d'une piscine" à la suite de son accident de la vie, parce que rien n'existait à l'époque, pour embellir les femmes ayant subi des mastectomies.

A présent en rémission, elle a déplacé des montagnes depuis tout ça. Pourquoi son témoignage un vendredi ... ?Hum... Surprise estivale... que l'on vous réserve lundi à 12h sur Facebook, gardez vos yeux grands ouverts ;)

Belle découverte.

Commençons:

Qui es tu ?

Prénom: Cécile

Age : 45 ans

Profession : Entrepreneure Sociale au servie des femmes touchées par un Cancer du sein

Tu as décidé de créer (GARANCE), comment est née cette belle idée ?

Au bord d’une piscine dans le sud de la France au mois d’août 2010.

Autour de moi, des femmes du sud : belles, bronzées, longilignes, et de longs cheveux, qu’elles tordent pour les sécher en sortant de la piscine.

Et moi, qui ne me ressemble plus : malgré un joli foulard pour habiller mon crâne nu, de belles lunettes de soleil pour masquer le regard dénué de cils et de sourcils, il y a ce maillot de bain que je déteste, que je trouve démodé et laid… mais qui est adapté au port de ma prothèse externe.

C’est LA goutte d’eau de trop : j’accepte le cancer, le traitement et ses effets secondaires. Mais pas ne plus me reconnaître dans le miroir, à cause d’un vêtement au look médicalisé, qui m’est imposé parce qu’il n’y a pas d’autres choix.

C’est au bord de cette piscine, cet été-là, que j’ai décidé de créer Garance. Je voulais une marque de lingerie et de maillots de bain qui accompagnent les femmes sur le chemin de leur reconstruction identitaire. Des collections dans lesquelles elles se retrouvent de nouveau femmes.

Tu es seule dans ton entreprise ?

Non, nous sommes 2 à temps plein et 7 bonnes fées qui nous aident en free-lance

Si vous êtes plusieurs, comment avez vous réparti les taches ?

Marie et moi sommes à temps plein. Nous nous occupons de créer les collections avec les stylistes, trouver les bons fournisseurs, leur faire fabriquer nos modèles, les vendre sur internet, les vendre aux points de vente, en parler sur les réseaux sociaux, aux prescripteurs… tellement de choses !

Stella et Florian de Stella & Claudel se chargent des collections et de la direction artistique.

Nicole créée les patronages des modèles pour qu’ils tombent à la perfection. Elle supervise tous les essayages sur des femmes opérées.

Et côté communication, Samantha se charge de créer nos supports de communications, Nicolas s’occupe du développement du site web, Manuel du référencement et enfin Corinne de la Presse !

Quel K as tu eu ?

Cancer du sein.

Quel a été ton ressenti lors de l’annonce, quel âge avais-tu ?

39 ans – Incrédulité (c’est quoi un cancer ?), Incompréhension (Pourquoi moi ? Est-ce que j’ai fait quelque chose de mal ?), Peur (Pour moi, et surtout, surtout pour mes proches)

Quelles sont les phrases pépites qu’on a pu te dire pendant le K et qui auraient pu être évitées ?

Les deux pépites que je n’ai pas oubliées : « Encore une perruque ? Bonjour le trou de la sécu » et « Mais tu passes ta vie au cinéma en ce moment ou quoi ? Je croyais que tu étais en arrêt maladie…»

Que faisais tu pour te changer les idées pendant le K?

Je m’occupais de ma famille, j’allais beaucoup au cinéma (!), je faisais du sport et je préparais la naissance de Garance !

Comment s’est passée ta vie au sein du corps médical ? Trouvais tu les réponses que tu attendais, arrivais tu à tout comprendre ?

Pour être honnête, je n’essayais pas de comprendre, ni de trouver une raison. J’ai eu une attitude assez fataliste et j’ai fait totalement confiance au corps médical. J’ai choisi l’Institut Gustave Roussy, l’un des centres de référence de la région parisienne, près de chez moi… et ensuite j’ai focalisé toute mon énergie sur le quotidien, pour protéger mes proches, faire en sorte de traverser tout cela sans que leurs vies soient trop chamboulées.

Quel a été ton premier feeling lors de ta première rencontre avec les traitements (chimios / hosto ) ?

Elle va être très longue et difficile cette année…

Te renseignais-tu sur internet ?

SI OUI : Quels seraient les liens (internet) utiles qui t’ont aide pour te donner de la force, et ceux à conseiller à des proches de K fighteurs ?

Désolée, mais je n’ai pas de bonnes adresses, je ne me renseignais pas sur le net. Rose Magazine n’existait pas non plus. J’ai choisi de me remettre entre les mains des médecins et de leur faire confiance.

Quels étaient tes astuces beauté / bien être pendant les traitements pour t’aider ?

De jolis foulards, 3 perruques (une courte, une mi-longue et une longue !), se maquiller pour habiller le regard.

Refaire du sport très vite : gymnastique douce, yoga et footing. Le triplé gagnant !

Là où les choses ont été beaucoup plus difficiles, c’est du côté maillots de bain, les seuls qui existaient à l’époque et adaptés au port de prothèse mammaire ne me plaisaient pas du tout ! Du coup, aucune photo de moi au bord de la piscine pendant toute cette période.

Et côté lingerie, je me souviens avoir détesté les 2 brassières sans charme (une noire et une blanche) qui m’ont servi de soutien-gorges post opératoires.

Arrivais tu à en parler librement à tes proches ? Te sentais-tu soutenue / épaulée / comprise ?

Totalement soutenue. Merci encore à ma dream team qui m’a entourée et qui m’a protégée : mon chéri, mes enfants, mes parents, mes frères, et mes si chers amis qui se reconnaitront.

Quels conseils donnerais-tu à d’autres proches pour accompagner un K fighteur ?

Se faire confiance, être à l’écoute, oser le dialogue, quitte à faire des bourdes. Privilégier toujours l’échange plutôt que les silences gênés.

Qu’est ce que cette épreuve a changé dans ta vie (ta vision du monde, de ton entourage, des déceptions ? de belles découvertes malgré tout ?)

On ne vit qu’une fois. Donnes-toi les moyens de réaliser tes rêves. Tout ne dépend que de toi !

Après une telle expérience / épreuve de vie on comprend que tu aies eu envie de donner du sens et de créer ton projet, peux tu nous en dire plus sur (GARANCE), :

Garance, ce sont des collections de lingerie fine et des maillots de bain tendances.

Elles sont à la fois techniques (car adaptés au port de prothèses externes), tendances et modes (créés en collaboration avec Stella Cadente) et surtout disponibles dans les boutiques et magasins d’ « avant », et pas uniquement en orthopédies (pour avoir le CHOIX de se faire plaisir où je veux).

Où proposes tu tes produits ?

Sur notre magnifique boutique en ligne (ici), qui reflète qui nous sommes, comment nous travaillons, qui nous soutient… bref notre univers.

Je suis très fière que Garance soit aussi proposée sur La Redoute et aux Galeries Lafayette.

Et une soixantaine d’orthopédies/pharmacies et boutiques spécialisées nous font aussi confiance en France, en Belgique, en Allemagne, au Luxembourg… (liste complète par ici !)

Quelles sont tes idées pour la suite ?

Continuer de proposer chaque année de nouvelles collections de maillots de bain.

Surprendre tout au long de l’année et au gré des saisons avec des modèles de lingerie féminins et mode.

Et continuer de me faire plaisir en aidant les autres !

Les liens pour te suivre (site / réseaux sociaux):

Le site internet ici !

Facebook

Youtube

Twitter

‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐

Mille mercis Cécile de nous permettre de mieux te découvrir.

Si comme Cécile vous souhaitez raconter votre histoire et livrer vos astuces, rdv ici , renvoyez moi votre questionnaire et 1 photo de vous pour que je vous dessine ;) à : interview@mister-k-fighting-kit.com

Vous êtes nombreux à m'envoyer vos témoignages, merci pour votre confiance si précieuse, pour cette même raison, les diffusions de vos interviews seront parfois diffusées dans plusieurs mois, mais sachez que je garde et transmets absolument TOUS les témoignages qui me sont envoyés, merci pour votre compréhension.

Sachez que je ne retouche aucune Interview, elles sont complètement libres, c'est votre liberté, votre histoire, je rajoute juste ma touche perso avec l'illustration, elles sont délivrées telles qu'elles m'ont été envoyées ;)

NEVER GIVE UP !!

Charlotte

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

Accepter