5% reversés à la recherche contre le Cancer à l’Hôpital Gustave Roussy - Livraison tout l'été

ITW n°63 : Alain - K fighteur.

Hello ,

Aujourd'hui Alain, 63 ans épicurien de la première heure, passionné de montagne, nous raconte son combat contre un K du colon, découvert en juin 2008. A présent en "rémission complète" depuis 2013, yeah !

Parce qu'il souhaite témoigner pour que son "accident de la vie puisse éventuellement permettre à d'autres de mieux vivre le leur"

Merci Alain , de nous livrer ton histoire avec tant de sincérité et de résilience. Je vous invite à lire ses derniers mots de l'interview, baignés d'une grande bienveillance et générosité, car il a oublié de mettre ces qualités ci dessous ;)

Belle découverte .

Commençons:

Qui es tu ?

Prénom: Alain

Age : 63 ans

Profession: Directeur Général de Societé en retraite

Ou vis tu : en Franche Comté

Pourquoi acceptes tu de partager ton histoire aujourd’hui ?

Parce que je souhaite que mon accident de la vie puisse éventuellement permettre à d'autres de mieux vivre le leur,

Quelles sont tes qualités (en quelques mots) ?

Ouvert aux autres, sociable,

Quelles sont tes passions (en quelques mots) ?

Ma famille, le ski, les randonnées en montagne, les bons repas,

Quel K (quel cancer -grade si tu le souhaites / stade idem) :

adenocarcinome de la charnière recto sigmoïdienne, classé T3 NO

Quand a t il été découvert ? Quel age avais tu ?

55 ans

Suite à une coloscopie, le medecin a perforé la paroi de l'intestin au cours de l'examen,

Dans quelles circonstances a t il été découvert ?

J'etais très fatigué et pensais que cela était dû à une activité professionnelle intense, Direction d'une structure de 250 salariés, Nombreux soucis, stress permanent, nombreux déplacements,

Si tu es en cours de traitement, ou en rémission (depuis combien de temps ?)

J'ai subi la première opération en juin 2008 et en 2013 les medecins ont confirmé la remission complète de la maladie.

Peux tu nous résumer ton histoire de (K fighteur)?

Suite à la perforation durant la coloscopie, j'ai été operé en urgence en jui 2008. L'opération a duré 4 heures et au réveil le chirurgienm'a annoncé qu'il m'avait mis une poche de stomie, Ensuite le chirurgien m'a annoncé qu'il le retirerait dans un delai de trois mois,

Je suis resté 13 jours à l'hôpital : grandes souffrances physique et psychologique due à l'intervention chirurgicale et à la pose de la poche, et au cancer diagnostiqué. Ensuite 12 seances de chimiothérapie à raison de une séance tous les 15 jours,

Grande fatigue, vomissements , nausées,

Pas de perte totale de cheveux ouf c'était mon angoisse,

A la suite de la séance de chimio au centre hospitalier je rentrais à la maison avec une petite bonbonne de chimio qui diffusait pendant deux jours, Je passais alors la majeure partie de mon temps au lit accompagné d'un "haricot",

Là tu rumines énormément et la solitude est ta seule amie,

Mais l'état général étant bon on refait surface et cela grâce à la famille et aux vrais amis qui diminuent en nombre au cours de la maladie,

Apres les douze chimio en décembre 2008, le chirurgien m'a opéré pour rétablir la continuité en avril c'est à dire enlever lea poche, ( c'était plus que trois mois !) Mais il est difficile de réaliser une opération quand on fait de la chimio,

Opération difficile plus douloureuse,que la première, Huit jours d'hospitalisation,

Convalescence et reprise de l'activité professionnelle après avoir recruté un DGA !

IL n'est point de sur-homme !

Je tiens à mettre en garde les hyper-actifs sur le fait qu'ils ne pensenr que très rarement à leur santé et aux examens médicaux préventifs qui leur sont proposés,

Pensons un peu à nous et écoutons un peu les autres,

Quels traitement as tu eu ?

chimios:

12 seances: FOLFOX puis XELODA POUR LES DEUX DERNIERS CYCLES EN raison d'un problème de trombose sur la chambre implantable,

radiothérapie:

non

opérations:

deux opérations,

Quelles astuces en lien direct avec le K as tu envie de partager ?

Tres bonne relation avec le medecin oncologue, grande confiance, discussion sur les symptômes, les effets de la chimio, le traitement,

chimio :

Infirmières exceptionnelles toujours disponibles,

Comment vivais tu la veille, le jour meme, les jours d’après chimio ?

et quelles étaient tes astuces ?

Je vivais très mal le veille des chimios; je ne voulais plus y aller; je voulais tout arrêter et une amie ( ma meilleure) me télephonait la veille pour me redonner du courage

Je l'avais surnommée LEXOMIL !!! Je n'ai jamais voulu que mon épouse m'accompagne pendant les séances de chimio,

2/ hopital: (ex: contact avec infirmières / doc / aides soignants):

Bonne relation quand on souffre leur présence est fondamentale,

Un infirmière m'a parlé une nuit , lors d'un soin, ce fut un grand moment de partage,

3/ medecine “parallèle”, si tu as a fait (quelles disciplines, quels furent leurs bienfaits):

pas utilisée,

Que faisais tu pour te changer les idées / te vider la tête (avant chimio , operation & co) ?

j'ai beaucoup écouté de musique Mozart en particulier et des chants grégoriens qui apaisaient mes angoisses et mes peurs, C'était une espèce de communion que j'avais avec les moines,

Quelles astuces pratico-pratiques “bien être / beauté” peux tu nous conseiller ?

1/ beauté: tes produits indispensables (le kit pour hommes à découvrir par ici)

Produit pour ralentir la chute des cheveux,

Hygiène parfaite pour supporter la poche de stomie, J'ai eu beaucoup de mal à l'accepter même si je ne disais rien,

Parfum car j'avais l'impression que ma peau sentait la chimio; je crois que c'est réel

2/ look, (ex: ton look préféré chimio, hosto, tous les jours pour te sentir bien):

Toujours garder un rythme de vie normale : se vêtir ne pas rester en pygama,,

Sortir, faire des petites marches,

3/ quotidien (ex: sport, nourriture & co, meditation, lecture…)

ayant un bon état général j'ai toujours ou presque mangé normalement après la chimio

Etais tu soucieux du regard des autres, avais tu peur que leur regard change ? Que faisais tu pour le contrer ?

Certains ne savent pas quoi dire quand ils viennent te rendre visite, ils ont peur d'utiliser des mots douloureux,

D'autres te parlent de leur cousin qui a eu la même opération que toi et qui s'en est bien sorti. Ils sont plus competents que l'oncologue qui te suit !

D'autres te disent plus tard qu'ils n'ont pas osé te téléphoner pour ne pas te fatiguer,,,,,,

Certains croient que tu es contagieux ils restent loin du lit et ne t'embrassent pas.

Certains ne peuvent pas venir te voir , c'est trop difficile pour eux,

Quelles sont les phrases “pépites” / pieds dans le plat (dont tu te rappelles) qu’on a pu te dire pendant le K et qui auraient pu t’être évitées ?

Si on te fait de la chimio ça doit être sérieux (grave)

Maintenant la chimio c'est mieux qu'avant !

tu as quand même bonne mine!

Comment tes proches t’ont ils accompagné ?

Magnifiquement . Mes enfants m'ont toujours épaulé et mon épouse a toujours été forte à mes côtés, Je les remercie tous du fond du coeur,

Il ont été le phare au milieu de la tempête qui secouait mon bateau et menacait de le faire chavirer.

Et quels seraient les conseils que tu pourrais donner aux proches qui accompagnent un K fighteur ?

Restez ce que vous êtes, dites à la personne qu'elle compte pour vous et que vous l'aimez.

Te renseignes tu sur le K sur internet ?

non

Si oui, quels seraient les liens (internet) utiles qui t’ont aidé pendant le K ?

celui de Charlotte ! (C: hihi , merci Alain ;)

Qu’est ce que le K a changé dans ta vie …?

A présent et depuis que je suis en retraite je vis l'instant présent et le vis pleinement,

Je profite de ma famille de mes cinq petits enfants,

Je le emmene à la montagne ou en Corse où nous passons des vacances magnifiques,

Champs libre ;)

raconte nous ce que tu souhaites (qui ne se trouverait peut etre pas dans mes questions) :

Permettez moi de vous demander de prendre soin de vous,

Allez faire un bilan de santé régulièrement, une prise de sang.

Ne fumez pas,

Buvez du bon vin (être sobre c'est boire bon !) et faites vous plaisir en partageant avec ceux que vous aimez,

Essayez de dire aux autres qu'ils comptent pour vous et que sans eux ce ne serait pas aussi bien.

-----------

Merci Alain pour ton précieux témoignage courageux et ta bienveillance.

Messieurs, vous avez la parole sur Mister K fighting Kit, si comme Alain vous souhaitez livrer votre histoire , rdv ici, renvoyez moi votre questionnaire et 1 photo de vous pour que je vous dessine ;) à : interview@mister-k-fighting-kit.com

Sachez que je ne retouche aucune Interview, elles sont complètement libres, c'est votre liberté, votre histoire, je rajoute juste ma touche perso avec l'illustration, elles sont délivrées telles qu'elles m'ont été envoyées ;)

Vous êtes nombreux à m'envoyer vos témoignages, merci pour votre confiance si précieuse, pour cette même raison, les diffusions de vos interviews seront parfois diffusées dans plusieurs mois, mais sachez que je garde et transmets absolument TOUS les témoignages qui me sont envoyés, merci pour votre compréhension.

Plein de belles pensées positives à toutes et tous !!

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

Accepter