5% reversés à la recherche contre le Cancer à l’Hôpital Gustave Roussy - La livraison des réservations est prévue fin septembre

ITW n°62: Sandrine - K fighteuse.

Hello,

Aujourd'hui, Sandrine 40 ans, wonder Maman de 3 beaux enfants, nous livre son combat contre un K du Sein découvert en Septembre 2015. Avec beaucoup de sincérité cette positive chevronnée, passionnée de musique et de lecture, nous dit qu'elle souhaite témoigner pour créer son réseau de « copines de cancer » si certaines sont intéressées, faites lui signe dans les commentaires à la fin de l'ITW ;)

Belle découverte.

Commençons:

Qui es tu ?

Prénom: Sandrine

Age : 40 ans

Profession: secrétaire comptable dans 2 entreprises différentes

Ou vis tu : Grosbreuil

Pourquoi acceptes tu de partager ton histoire aujourd’hui ?

Cela fait quelque temps que je pense à le faire suite au témoignage d’Isa (une patiente de mon amie et taxi Laetitia). Aujourd’hui nous avons fais un trajet ensemble (moi suite chimio, elle suite consultation) et nous en avons justement parlé, et comme suite à la chimio je n’arrivais pas à dormir, je me suis dis que c’était le bon moment de prendre le temps de remplir le questionnaire

Quelles sont tes qualités (en quelques mots) ?

je pense que je suis quelqu’un de positif, je ne retiens toujours que le positif et jamais le négatif. Selon ma sœur, je pardonne aussi facilement. Je pense faire le maximum pour les personnes à qui je tiens

Quelles sont tes passions (en quelques mots) ?

la lecture de roman, merci à Mélinda qui me fournit en livres numériques, et surtout écouter la musique des années 80 ou Frédéric François

Quel K (quel cancer -grade si tu le souhaites / stade idem) :

Carcinome Canalaire de type non spécifique, récepteurs hormonaux positifs, HER2 négatif. ganglions non atteints donc pas de curage axilliaire

Quand a t il été découvert ? Quel age avais tu ?

je l’ai découvert lors d’une palpation au hasard le 03 septembre 2015 (25 jours avant mes 40 ans). Je prévoyais de m’offrir un tatouage mais mon corps en a décidé autrement

Dans quelles circonstances a t il été découvert ?

un samedi soir, j’ai ressenti le besoin (pourquoi, j’en sais encore rien) de toucher le haut de ma poitrine gauche et c’est là que j’y ai découvert une grosseur de la taille d’une bille. Ensuite tout s’est très vite enchaîné

Si tu es en cours de traitement, ou en rémission (depuis combien de temps ?)

en cours de traitement chimio, la 6ième aujourd’hui (au début 3 FEC 10 toutes les 3 semaines, puis 12 Taxol une par semaine), ensuite radiothérapie (33 séances), puis hormonothérapie pendant 10 ans. J’ai déjà eu la chirurgie, tumorectomie

Peux tu nous résumer ton histoire de (K fighteur)?

découverte de la grosseur le samedi, rdv chez mon médecin généraliste le mardi, mammographie le mercredi (la radiologue me dit alors « pas bon, pas bon du tout », quelle C… celle là), donc biopsie le vendredi, tout ça dans la même semaine. Puis le plus long, l’attente des résultats, qui tombent le jeudi suivant, cancéreux, donc rdv Centre René Gauducheau sur Nantes, la semaine suivante, et là on attaque. Examens pour tout vérifier (ils détectent une tâche qui s’avèrera n’être rien). Donc on part sur un protocole de chirurgie suivi de rayons et 5 ans d’hormonothérapie, puisque la tumeur est stade 1. Mais suite à la chirurgie, la tumeur est passée au stade 3 (elle avait vraiment rien d’autre de mieux à faire celle là) donc on sort l’artillerie lourde de la chimio, et ce n’est plus 5 ans mais 10 ans d’hormonothérapie. Youpi. Heureusement j’ai déjà mes enfants.

Quels traitement as tu eu ?

chimio:

3 chimio FEC100 toutes les 3 semaines, très mal supportées, la première ayant fini par une hospitalisation en aplasie. Ensuite j’aurais du avoir 3 Taxotère, mais comme les FEC se sont mal passées, on est passé sur un protocole de 12 Taxol, à raison d’une par semaine, c’est long et répétitif, mais beaucoup plus agréable

radiothérapie:

pas encore commencée, mais 33 séances de prévue

opération :

tumorectomie en ambulatoire, rentrée à 7h le matin, sortie à 20h

autre:

la pose du cathéter sous anesthésie locale

Quelles astuces en lien direct avec le K as tu envie de partager

(ton feeling avec médecin, tes bons plans d’organisation traitement, tout ce qui te semble utile ;)) ?

1/ chimio : (ex: tes astuces, le casque, tes affinités avec les infirmières):

personnellement j’ai mis le casque dès la première séance, mais au bout de 21 jours, lors de mon hospitalisation (7 jours) je sentais mes cheveux qui tombaient et surtout qui me faisaient très mal à la racine, donc j’ai anticipé et tout rasé chez le coiffeur, je ne le regrette pas, au moins, ça c’est quelque chose que j’aurais décidé.

Les infirmières ainsi que tout le personnel de l’hôpital, est très avenant et à l’écoute. Ils ont toujours le sourire et c’est un plaisir de les voir

Par contre je me rends toujours seule aux chimio, j’estime que c’est mon moment à moi. Si je veux dormir, je dors, si je veux parler avec la personne à côté, je le fais et je me promène dans les couloirs, vais acheter mon sandwich.

Comment vivais tu la veille, le jour même, les jours d’après chimio ?

et quelles étaient tes astuces ?

les premières étaient épuisantes, souvent dans le lit, sans appétit, pas le moral, et tous les effets secondaires. Mais depuis que je suis passée sous le Taxol, je les supporte beaucoup mieux, je pars en vacances, je lis, je bouge, j’honore mes rdv. J’en profite pendant que je suis sur Nantes pour fixer des ateliers (hypnose, onco-esthéticienne, soins de la peau). Les jours d’après chimio, je suis hyper active les 2 premiers (merci les corticoïdes) et après 2 ou 3 jours de fatigue. Je dois aussi remercier les antidépresseurs du matin qui m’aident à tenir la journée

2/ hôpital: (ex: contact avec infirmières / doc / aides soignants):

toujours un très bon contact avec tout le personnel, je les en remercie d’ailleurs régulièrement. Lors de mon hospitalisation qui était sur le site de la roche sur yon, j’y ai découvert un personnel très agréable, un servi génial. J’ai d’ailleurs reçu la visite de la socio-esthéticienne, de la psychologue, et d’une dame très gentille de l’association « Vivre comme avant ».

3/ médicine “parallèle”, si tu as a fait (quelles disciplines, quels furent leurs bienfaits):

je vais essayer l’hypnose bientôt pour le sommeil, je ne sais pas encore ce que ça va donner.

Je vais aussi participer aux ateliers proposés par la ligue sur les sables d’olonne et la roche sur yon (2 communes à côté de chez moi), relaxation, yoga, relaxation par le rire. On va bien voir, au pire ça ne peut pas faire de mal, et ça va me sortir et me faire rencontrer de nouvelles personnes

Que faisais tu pour te changer les idées / te vider la tête (avant chimio , operation & co) ?

écouter ma musique. On m’a conseillé de marcher mais avec le rythme cardiaque que j’ai, c’est encore trop compliqué. Ou aussi je lis, certaines n’y arrivent pas, alors que moi au contraire, c’est comme une échappatoire, je me plonge dans l’histoire des romans et ça me fais comme une bulle

Quelles astuces pratico-pratiques “bien être / beauté” peux tu nous conseiller ?

1/ beauté: tes produits indispensables (ex: crèmes, vernis, cicatrices, huiles…)

je ne suis pas très crème, mais je mets Dexéril pour la peau, shampoing spécial à base d’Ylang Ylang pour le cuir chevelu, et je mets 4 couches de vernis à base de silicium par précaution

2/ look, (ex: ton look préféré chimio, hosto, tous les jours pour te sentir bien):

pour la chimio j’ai une tenue spéciale : jean et petit haut qui est très décolté (pratique pour passer la chimio), et mon gilet en « poils » avec lequel je n’ai jamais froid. Sinon depuis j’ai pris l’habitude pour anticiper sur les rayons de ne porter que des tee shirts en coton.

3/ quotidien (ex: sport, nourriture & co, meditation, lecture…)

mon quotidien est chargé par les différents rdv professionnels (mon mari est commerçant), enfants (et oui 3 enfants mine de rien ça donne du boulot même/surtout s’ils sont grand, beaucoup de taxi), lecture, musique. La nourriture est une question beaucoup plus compliquée, je mange aux repas du midi et du soir, mais en petite quantité. Sauf quand j’ai mes envies de KFC (c’est pas très génial, mais les envies sont les envies) et aussi beaucoup d’envies de viande rouge

4/ pb cheveux (ex: portais tu une perruque, foulards , bonnets)

je me suis achetée une magnifique perruque que j’adore mais avec les superbes bouffées de chaleur, je suis beaucoup plus à l’aise avec les turbans, ils sont plus agréable à porter

Etais tu soucieux du regard des autres, avais tu peur que leur regard change ? Que faisais tu pour le contrer ?

personnellement j’assume totalement le regard des autres, il ne me gène pas du tout, je suis à l’aise pour en parler. Ma famille, mes amis, mes voisins sont devenus plus présents et plus inquiets pour moi, je suis plus qu’entourée. J’ai l’impression qu’ils ont plus peur que moi. Je les rassure régulièrement. Je leur dis que de toute façon, j’ai « pioché » le cancer le mieux guéri et qu’il est hors de question qu’il gagne. Je me dis que j’ai une année de dure à passer ( la moitié étant déjà passée d'ailleurs) et qu’après ce ne sera qu’un mauvais souvenir

Quelles sont les phrases “pépites” / pieds dans le plat (dont tu te rappelles) qu’on a pu te dire pendant le K et qui auraient pu t’être évitées ?

Ce n’est pas réellement une phrase qui aurait pu être évité (car je crois que je les ai oublié, mais un soir avec ma nièce on a fait un concours de laquelle était la plus malade. Moi avec mon cancer ou elle avec sa rhinopharyngite aigue. On a fini par déclaré qu’elle avait gagné car elle c’était aigue, et que moi de toute façon puisque j’avais été opéré, je n’avais plus le cancer. On a énormément rit ce soir là

Comment tes proches t’ont ils accompagné ?

beaucoup d’attention, énormément de temps passé au téléphone. Tous me propose de passer les voir, mais ils savent aussi quand me laisser tranquille. Je suis sûre que je vais réussir à surmonter toute cette épreuve grâce à mon mari qui m’aide ENORMEMENT, mes enfants, frères et sœurs, famille, amis, voisins, collègue

Et quels seraient les conseils que tu pourrais donner aux proches qui accompagnent un K fighteur ?

savoir écouter, mais ne pas être trop insistant non plus, le plus dur étant de juger.

Te renseignes tu sur le K sur internet ?

très peu car on trouve de tout et de rien. Je ne vais que sur mon réseau cancer du sein que je trouve génial. De temps en temps je cherche une définition mais j’essaye d’éviter, je laisse mes amis chercher pour moi, et ils m’envoient les liens quant c’est intéressant

Si oui, est ce que ça te fait du bien ?

je ne pense qu’il faille trop chercher, ça peut plus nous inquiéter que nous rassurer

Si oui, quels seraient les liens (internet) utiles qui t’ont aidé pendant le K ?

Mon réseau cancer du sein et tes interviews depuis que je les ai découvertes

Qu’est ce que le K a changé dans ta vie …?

(par exemple: ta vision du monde, des priorités, de tes essentiels, recentrer ton entourage, dans ton travail, ta philosophie ..?)

j’avais déjà une vision de la vie dans le sens qu’il faut profiter des petits moments de plaisir, et cette vision s’est énormément solidifiée. La vie peut être courte, ne pas hésiter à passer du bon temps avec sa famille

Champs libre ;)

raconte nous ce que tu souhaites (qui ne se trouverait peut etre pas dans mes questions) :

Je tiens d’abord à remercier mon mari pour me supporter et m’aider à surmonter cette maladie, mes enfants que j’aime très fort, ma famille, mes amis, mes voisins. Merci aussi à Laetitia qui m’a fait rencontrer Isa donc ce site, et qui m’emmène tous les mardi à Nantes, on rigole bien dans la voiture. Merci aussi à Matthieu, mon kiné, qui a beaucoup aidé à passer les douleurs du bras et de l’œdème.

Je cherche à me faire mon réseau de « copines de cancer » si certaines sont intéressées, pourquoi ne pas me contacter pour échanger sur ce sujet et d’autres.

‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐

Mille mercis Sandrine pour ce précieux témoignage.

Si comme Sandrine vous souhaitez raconter votre histoire et livrer vos astuces , rdv ici , renvoyez moi votre questionnaire et 1 photo de vous pour que je vous dessine ;) à : interview@mister-k-fighting-kit.com

Vous êtes nombreux à m'envoyer vos témoignages, merci pour votre confiance si précieuse, pour cette même raison, les diffusions de vos interviews seront parfois diffusées dans plusieurs mois, mais sachez que je garde et transmets absolument TOUS les témoignages qui me sont envoyés, merci pour votre compréhension.

Sachez que je ne retouche aucune Interview, elles sont complètement libres, c'est votre liberté, votre histoire, je rajoute juste ma touche perso avec l'illustration, elles sont délivrées telles qu'elles m'ont été envoyées ;)

NEVER GIVE UP !!

Charlotte

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

Accepter