Updating Cart For Gift...
5% reversés à la recherche contre le Cancer à l’Hôpital Gustave Roussy - Livraison tous les jours pour les produits en stock

ITW n°51: Laura - K fighteuse.

Hello,

aujourd'hui l'épatante Laura, 25 ans, croqueuse de vie invétérée, et positive chevronnée, nous raconte avec beaucoup d'humilité, de dignité son combat contre 3 Cancers: de l'ovaire droit , puis gauche et col de l'utérus (le premier découvert à l'âge de 4 ans... euh .. what ?! moi qui me trouvais bien jeune pour le K de l'ovaire... #LauraSoeurdeK avec le bon gros package et une rage de vivre merveilleuse).

L'étonnante Laura est en rémission depuis 2 ans maintenant , yeah ! quelle belle nouvelle !

J'ai le souffle coupé, en lisant ses lignes .. Laura vous bouleverse mais vous donne tant de force à travers ses mots, une très belle leçon de vie qui pousse à avancer quoiqu'il arrive ... Merci de nous faire partager cette si belle énergie !

NEVER GIVE UP

Belle découverte.

Commençons:

Qui es tu ?

Prénom: Laura

Age : 25 ans

Profession: étudiante en réflexologie

Ou vis tu : Bordeaux

Pourquoi acceptes tu de partager ton histoire aujourd’hui ?

Chaque vécu avec la maladie a son importance, aujourd’hui je souhaite prouver par mon experience avec mister K que la vie est tellement magnifique !

Quelles sont tes qualités (en quelques mots) ?

Mon dynamisme & mon écoute envers les autres sont des compliments qui ressortent régulièrement par mes proches.

Quelles sont tes passions (en quelques mots) ?

L’équitation que j’ai pratiqué pendant 12 ans ainsi que les missions en tant que bénévoles que je mène dans divers associations.

Quel K (quel cancer -grade si tu le souhaites / stade idem) :

Cancer des ovaires et du col de l’utérus à un stade avancé.

Quand a t il été découvert ? Quel age avais tu ?

Le premier à 4 ans, c’était à l’ovaire droit, s’en est suivi un cancer du col de l’utérus à l’âge de 15 ans. Et pour clôturer cette belle boucle, un cancer de l’ovaire gauche à l’âge de 23 ans.

Dans quelles circonstances a t il été découvert ?

Un mal de ventre est à l’origine de la découverte de mon premier K, vu que c’était au côté droit, ils ont d’abord pensé qu’il s’agissait d’une crise d’appendicite. Une ecographie a révélé le contraire, une masse aussi grosse qu’un ballon de rugby avait pris place dans mon ventre.

Le second a été découvert car depuis plusieurs semaines j’étais réglé constamment. Au bout d’un moment, tout ça fatigue et vue que j’avais déjà des antécédents médicaux il fallait mieux être prudent. C’est donc en passant une écho suivit d’un scanner que le verdict tomba : une orange de 10 cm sur l’utérus.

Pour finir cette trilogie, le troisième s’est manifesté par un mal de ventre comme jamais je n’avais eu auparavant. J’étais toujours en rémission de mon second, du coup il fallait agir vite ; un scanner, et rebelote ! Une masse de 25 cm sur.... à vrai dire il était impossible de savoir d’où partait cette pastèque !

Si tu es en cours de traitement, ou en rémission (depuis combien de temps ?)

Je viens de fêter mes deux ans de rémission le 9 Janvier !

Peux tu nous résumer ton histoire de (K fighteur)?

Diagnostique – cancer - opération - chambre implantable - Chimio – nausées – chauve - opération – ablation – ovariectomie droite – rémission – guérison – rechute – chambre implantable – chimio – nausée – chauve - opération – ablation - hystérectomie – chimio – chambre stérile – chimio - autogreffe – rémission – récidive - opération – chambre implantable - chimio – nausées – chauve – opération – ablation – ovariectomie gauche – chimio – nausée – rémission… i dd it – i’m alive !

Quels traitement as tu eu ?

chimio:

Pour les trois cancers, vu qu’il s’agissait du même, j’ai eu affaire au même protocole : trois chimios tous les jours pendant cinq jours. Au programme 6 cures de prévu et de faite pour le K 1 t 2. Pour le numéro 3 seulement deux cures ont eu lieu car mon corps ne pouvait pas supporter d’avantage. Pour les noms des cocktails, je me souviens surtout du cisplatine car c’est celui qui me faisait le plus ressortir mes repas !

radiothérapie:

Je n’ai jamais eu de rayon.

Opérations

Ovariectomie à 4 ans avant d’entamé les chimio. Nouvelle opération après les chimios, juste pour vérifier qu’il ne restait plus rien ! Une semaine d’hospi pour chaque opération.

Hystérectomie à 15 ans une semaine d’hospi,

Ovariectomie de l’ovaire restant à 23 ans ainsi qu’un peu d’intestin et de vessie et de peritoine. J’ai pris un peu d’âge mon corps fatigue, deux semaine d’hospi.

Autre : autogreffe de globule blanc en secteur stérile.

Quelles astuces en lien direct avec le K as tu envie de partager

(ton feeling avec médecin, tes bons plans d’organisation traitement, tout ce qui te semble utile ;)) ?

1/ chimio :

Je me trouvai plus canon chauve qu’avec un foulard, alors osons se dénuder le crane !

Comment vivais tu la veille, le jour meme, les jours d’après chimio ?

et quelles étaient tes astuces ?

La boule au ventre car je savais que j’allais être encore plus malade que la chimio précédente mais il fallait y aller. Pendant les chimios mon meilleur ami était le haricot, heureusement qu’il était là pour réceptionner tous les cadeaux que je lui offrais.

2/ hopital: (ex: contact avec infirmières / doc / aides soignants):

Parler avec le personnel soignant à l’hôpital ou les infirmières qui venaient à domicile sont que des bons souvenirs.

3/ medicine “parallèle”, si tu as a fait (quelles disciplines, quels furent leurs bienfaits):

La réflexologie plantaire ! C’est vraiment une médecine douce extraordinaire qui m’a réellement soulagé ! La preuve en est que je me lance moi-même dans cette filière.

Que faisais tu pour te changer les idées / te vider la tête (avant chimio , operation & co) ?

Quand mon corps pouvait suivre la route, rien de mieux qu’une bonne balade en famille ainsi que la cuisine familiale pour se sentir mieux.

Quelles astuces pratico-pratiques “bien être / beauté” peux tu nous conseiller ?

1/ beauté: tes produits indispensables (ex: crèmes, vernis, cicatrices, huiles…)

La chimio assèche le corps donc bien l’hydrater c’est important, pour les cicatrices qui sont dures après l’opération j’ai utilisé Cicalfate, une bonne crème pour adoucir les cicatrices.

2/ look, (ex: ton look préféré chimio, hosto, tous les jours pour te sentir bien):

En jogging comme si j’allais faire mon sport ! Mais j’etais vraiment à l’aise comme ça, autant à l’hôpital qu’à la maison.

3/ quotidien (ex: sport, nourriture & co, meditation, lecture…)

Quand j’étais assez en forme, il y’avait rien de mieux qu’une balade à cheval pour me sentir bien ! Pour l’alimentation je mangeai vraiment dès que mon estomac me le demandait, des œufs aux petits déjeunés ainsi que des épinards en milieu d’après-midi.

4/ pb cheveux (ex: portais tu une perruque, foulards , bonnets)

A quatre ans je ne portais absolument rien sur mon crane, à quinze ans je portais seulement des foulards. Pour mon dernier j’ai voulu tester la perruque. Mais finalement vu que j’ai passé ¾ de mon temps au lit, les cheveux synthétiques n’auront pas servit à grand-chose.

Etais tu soucieux du regard des autres, avais tu peur que leur regard change ? Que faisais tu pour le contrer ?

Ayant eu un premier cancer enfant je m’étais déjà faite à l’idée de passer ma quinzième année de vie chauve. Du coup je n’ai jamais eu peur du regard des autres à ce sujet. Pourtant tout le monde te regarde comme si tu étais l’attraction du moment. Regardez les de la tête aux pieds, c’est elles qui se sentiront gêner et baisseront du regard par la suite.

Quelles sont les phrases “pépites” / pieds dans le plat (dont tu te rappelles) qu’on a pu te dire pendant le K et qui auraient pu t’être évitées ?

"Oh les nausées moi aussi je connais, cela me rappelle mes soirées bien arrosés !"

"J’ai un cancer." – "merde du coup tu vas mourir ?"

J’en ai encore des tas, mais je ne les ai jamais mal prise car j’en jouais beaucoup, le bon humour noir était mon mécanisme de défense !

Comment tes proches t’ont ils accompagné ?

Du mieux qu’ils ont pu. Pas toujours facile surtout au bout de trois cancers, au bout d’un moment ça use, c’est du déjà vu on s’en lasse !

Et quels seraient les conseils que tu pourrais donner aux proches qui accompagnent un K fighteur ?

Etre présent, on a besoin de vous, même si vous êtes un peu chiant car vous ne connaissez pas le sujet et que vous posez des questions qui nous paraissent débiles à nous car nous somme devenu incollable sur le sujet. Peu importe même si vos questions nous saoulent, au fond de nous nous sommes plus qu’heureux que vous vous intéressiez au sujet car pour nous ceci est notre quotidien

Te renseignes tu sur le K sur internet ?

Non ! Surtout pas, je pense que cela me ferai plus flippé qu’autre chose !

Qu’est ce que le K a changé dans ta vie …?

(par exemple: ta vision du monde, des priorités, de tes essentiels, recentrer ton entourage, dans ton travail, ta philosophie ..?)

Sans lui je ne serais pas la personne que je suis devenue aujourd’hui, je serais sans doute en train de voir la vie en noir en allant à l’essentiel pour mon confort. C’est fou, mais je crois qu’il m’a fallu un dernier petit cancer pour me rendre compte que la vie est tout simplement merveilleuse ! Aujourd’hui je déplacerai des montagnes pour tout simplement Vivre avec un grand V. J’ai rencontré tellement de personnes extraordinaire pendant mes traitement et même après, des personnes qui savent oh combien la vie est précieuse et qui savent tout simplement vivre comme je le fait.

Aujourd’hui je vis, je profite, je fais tout ce qui me plais sans les remettre à plus tard, Car la maladie nous apprend à ne pas reporter les choses au lendemain, je vis constamment avec ce tic-tac dans ma tête qui me rappelle que c’est maintenant que je dois VIVRE !

Champs libre ;)

raconte nous ce que tu souhaites (qui ne se trouverait peut être pas dans mes questions) :

Aujourd’hui je suis l’heureuse vice-présidente de l’association On Est Là. Asso qui réunit les jeunes face au cancer. Je me sens la nana la plus épanouie ! Je ne vivrai pas tout ça si le cancer n’était pas rentré dans ma vie. Ce n’est pas pour cela que je vais lui dire merci car ma destinée aurait été autrement si le cancer n’était pas rentré dans ma vie. Peut-être qu’elle aurait été mieux, ou pas. On ne peut savoir, alors c’est pour cela qui faut accepter et avancer !

---------

Merci Laura pour cette belle leçon de résilience et de vie !

Si comme Laura vous souhaitez raconter votre histoire et livrer vos astuces , rdv ici , renvoyez moi votre questionnaire et 1 photo de vous pour que je vous dessine ;) à : interview@mister-k-fighting-kit.com

Sachez que je ne retouche aucune Interview, elles sont complètement libres, c'est votre liberté, votre histoire, je rajoute juste ma touche perso avec l'illustration, elles sont délivrées telles qu'elles m'ont été envoyées ;)

Plein de belles pensées positives à toutes et tous !!

@ très vite

Charlotte

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

Accepter