Updating Cart For Gift...
5% reversés à la recherche contre le Cancer à l’Hôpital Gustave Roussy - Livraison tous les jours pour les produits en stock

ITW n°37: Sarah - K fighteuse.

<:fr>

La talentueuse Sarah, 31ans, ma rencontre coup de Coeur <3 , en rémission d’un K du sein et auteur du pétillant livre "Sarah 30 ans mon cancer même pas peur ! " nous livre son histoire aujourd'hui !

Hello Sarah,

c'est à toi ;)

Commençons:

Qui es tu ?

Prénom: Sarah

Age : 34

Profession: Comédienne et humoriste

Ou vis tu : Paris

Pourquoi acceptes tu de partager ton histoire aujourd’hui ?

J’ai besoin que mon histoire en aide d’autres.

Quelles sont tes qualités (en quelques mots) ?

bienveillance, joie de vivre, sociable

Quelles sont tes passions (en quelques mots) ?

Jouer, sur scène et devant la camera, écrire, voyager, lire pour s’évader

Quel K (quel cancer -grade si tu le souhaites / stade idem) :

K du sein – pris tôt

Quand a t il été découvert ? Quel age avais tu ?

31 ans

Dans quelles circonstances a t il été découvert ?

J’allais chez ma gynéco en visite de routine, en me palpant les seins, elle sent 1 kyste dans le sein droit.

Si tu es en cours de traitement, ou en rémission (depuis combien de temps ?)

Je suis toujours en traitement, sous tamoxifène (traitement de 5 ans).

Peux tu nous résumer ton histoire de (K fighteur)?

Détectée juste avant les fêtes de Noël, je me suis faite opérer mi-janvier puis j’ai eu 2 mois et demi de rayons et suis en cours de traitement hormonal (durée totale de 5 ans pendant laquelle on ne peut pas avoir d’enfants et on a des effets entre la menopause avec les bouffées de chaleur et la prise de poids et ceux de la femme enceinte avec les larmes pour rien, l’humeur qui change vite…).

C’était il y a 2 ans.

Je publie aujourd’hui un livre témoignage sur mon histoire.

Quels traitement as tu eu ?

radiothérapie:

33 séances

opération :

oui, 2 jours d'hospitalisation

autre:

traitement hormonal en cours (tamoxifène – 5 ans)

Quelles astuces en lien direct avec le K as tu envie de partager

(ton feeling avec médecin, tes bons plans d’organisation traitement, tout ce qui te semble utile ;)) ?

1/ hopital: (ex: contact avec infirmières / doc / aides soignants):

  • Ne pas hésiter à demander de nouveaux calmants quand on a mal
  • Préparer ses questions pour les médecins en amont car on attend beaucoup pour les voir, il y a souvent du retard; mais le RDV est très court.
  • Aller accompagnée à ces RDV car on est un peu sonné, on ne comprend pas tout bien. Mieux vaut être à deux pour débriefer ensuite. Et puis c’est toujours d’un grand soutien d’avoir quelqu’un à ses côtés.
  • À l’hôpital j’ai toujours trouvé que les personnes les plus sympathiques et bienveillantes étaient les aides soignantes avec toujours de gentiles attentions, ne pas changer ton catheter sit u arrives enfin à dormir pour que tu puisses te reposer, etc.

2/ medicine “parallèle”, si tu as a fait (quelles disciplines, quels furent leurs bienfaits):

Non, j’y ai pensé, à l’acupuncture notamment, mais je n’ai pas encore sauté le pas.

J’ai encore des douleurs au sein assez fréquentes donc je pense que je vais quand meme regarder du côté de ces médecines parallèles pour évacuer les douleurs liées aux rayons et peut-être à l’opération.

Que faisais tu pour te changer les idées / te vider la tête (avant chimio , operation & co) ?

j’étais quasiment tous les soir sur scène (pour mon one woman show ou pour des plateaux d’humoristes)

Regarder des films

De chouettes moments entre copines : rien de tel que du gossip entre copines sur les mecs et targets du moment pour se changer les idées.

Passer du temps avec ma filleule, née pendant le traitement.

Quelles astuces pratico-pratiques “bien être / beauté” peux tu nous conseiller ?

1/ beauté: tes produits indispensables (ex: crèmes, vernis, cicatrices, huiles…)

De la biafine pendant les rayons

Et l’été après les rayons, on ne doit pas exposer la zone irradiée au soleil : je conseille donc un tee shirt de surfeuse chez decathlon pour pouvoir se baigner tout en se protégeant des UV en ayant presque un style cool de surfeuse!

2/ look, (ex: ton look préféré chimio, hosto, tous les jours pour te sentir bien):

Réponse: confort! Mon operation a eu lieu en hiver donc je suis arrivée en UGG à l’hopital. Et avec mon sweat wonderwoman – bon ça peut paraître un peu bête mais je vous assure que je me sentais plus forte avec.

3/ quotidien (ex: sport, nourriture & co, meditation, lecture…)

le sport ; ça m’a permis d’avoir le sentiment de retrouver le contrôle de mon corps; et ça aide mentalement dans le combat, on se sent plus fort, ça défoule face aux réactions maladroites de l’entourage & des médecins.

Etais tu soucieuse du regard des autres, avais tu peur que leur regard change ? Que faisais tu pour le contrer ?

Bien sûr. Mais j’en ai très peu parlé à l’époque, seulement à un cercle de très proches, donc ça m’a permis de me protéger. Je m’en suis voulue quand j’en ai parlé à un cercle moins proche car j’ai parfois été décue ou blessée par certaines reactions.

J’ai décidé de publier le récit de mon histoire car c’est important que mon histoire en aide d’autres mais j’ai forcément un peu peur de certaines reactions et que certains changent leur regard sur moi..

Quelles sont les phrases “pépites” / pieds dans le plat (dont tu te rappelles) qu’on a pu te dire pendant le K et qui auraient pu t’être évitées ?

Le fameux “détendez-vous” des médecins

Quelques unes des réactions maladroites de l’entourage :

“Ah c’est un cancer du sein, ok ça va alors, non j’ai cru que t’avais un truc grave, j’ai une tante qui a un cancer du foie, elle c’est grave”

“Le cancer du sein, ça se soigne comme une grippe aujourd’hui”

Comment tes proches t’ont ils accompagné ?

Ils ont été très presents à travers des moments partagées, des gentils cadeaux et des SMS à chaque étape.

Et quels seraient les conseils que tu pourrais donner aux proches qui accompagnent un K fighteur ?

Réponse:

  • être à l’écoute
  • ne pas remettre en question la douleur
  • la personne malade peut faire de l’humour sur ce qui lui arrive mais ce n’est pas un appel du pied pour que les proches fassent de même

Te renseignes tu sur le K sur internet ?

Pas pendant la période de l’opération mais depuis, je suis allée un peu sur les forums, touchée par cette belle chaîne d’échange et de solidarité.

Et je commence à rencontrer des associations.

Si oui, est ce que ça te fait du bien ?

Oui car on se sent moins seule – notamment quand on se reconnaît dans les témoignages et dans les douleurs pendant le traitement alors que même les médecins nient le lien entre le traitement et la douleur dans certains cas.

Si oui, quels seraient les liens (internet) utiles qui t’ont aidé pendant le K ?

Forum des impatientes

Qu’est ce que le K a changé dans ta vie …?

Ma vision de la vie, je profitais déjà mais elle n’a plus le même sens, carpe diem prend tout son sens car on ne sait pas de quoi demain sera fait alors autant profiter et vivre pleinement – même si bien sûr il y a des jours plus faciles que d’autres.

Le traitement hormonal impacte beaucoup notre humeur donc il y a des pics d’exaltation et de déprime qu’il faut tant bien que mal apprendre à gérer.

Et puis on se sent à la fois plus fort d’avoir traversé tout cela, un peu comme invincible, et en même temps plus fragile car on a approché cette peur de la mort. Je trouve qu’il en ressort une belle énergie de vie avec beaucoup d’émotions!

Champs libre ;)

raconte nous ce que tu souhaites (qui ne se trouverait peut etre pas dans mes questions) :

J’ai écrit mon histoire dans un livre “Sarah 30 ans mon cancer meme pas peur” qui vient d’être publié aux Editions Michel de Maule.

Je l’ai écrite avec l’humour qui m’a accompagnée tout au long de cette épreuve – ce qui n’a pas empeché bien sûr la peur et les douleurs mais l’humour fait partie de la vie – je suis d’ailleurs humoriste - et je me dis, tant qu’il y a du rire, il y a de la vie.

Je la publie pour que mon histoire en aide d’autres, celles et ceux qui ont connu la maladie et leurs proches. J’aimerais aussi avoir un petit côté préventif : même si c’est encore assez rare, un cancer à 30 ans c’est possible alors autant aller 2 fois par an chez sa gynéco, juste pour prendre soin de soi.

J’ai créé une page facebook, ici, qui porte le nom du livre afin que les personnes souhaitant échanger sur le sujet puisse le faire.

Merci & bravo à Charlotte pour ce super blog, c’est un Bonheur de voir cette belle chaine d’entraide. Je suis bien d’accord avec elle, ensemble on est plus forts et puis même si nos histoires sont différentes, on sait, on se comprend.

Belle vie au blog!

----------

Merci encore Jolie Sarah , je conseille vivement son super livre, plein de justesse et d'humour qui apporte un souffle léger (sans minimiser) sur ce foutu K !

Pour suivre toutes les actus de Sarah rdv ici :

invitation_sarah_pebereau

Site web: http://sarahpebereau.com/

Page Facebook dédiée au livre : https://www.facebook.com/sarah30ansmoncancermemepaspeur

Page Facebook pour mon spectacle (et j'y parle aussi du livre) : https://www.facebook.com/PebSarah/

Et l'actu pour le spectacle : Sarah Péb' dans "Looseuse de l'amour" tous les samedis 20H au Paname Art Café (14 rue de la Fontaine au Roi - métro République ou Goncourt)

Résa : http://www.billetreduc.com/130192/evt.htm

Si comme Sarah vous souhaitez raconter votre histoire rdv ici , et retournez moi par mail questionnaire + photos à: interview@mister-k-fighting-kit.com

Je vous souhaite à toutes et tous de très belles fêtes de fin d'année.

Rdv à la rentrée :)

Charlotte <:>

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

Accepter