5% reversés à la recherche contre le Cancer à l’Hôpital Gustave Roussy - Livraison tout l'été

ITW n°26: Mel - K fighteuse.

<:fr>

Ex K fighteuse de l'Ovaire , une "soeur" de ce foutu K ...

Hello Mel,

Comme moi tu as vécu la guerre du K de l’ovaire, merci de nous raconter ton histoire aujourd’hui , car je lis combien tu as mis du temps à accepter de pouvoir briser le “tabou”… Car le Cancer de l’Ovaire c’est une sacré saloperie, comme tous les Cancers, mais en connaissance de cause , l’avoir avant 30 ans est vraiment un coup du sort sachant qu’il ne touche “normalement” que les femmes nettement plus murs, et les très nombreuses mutilations physique qu’il engendre sont très lourdes à accepter … Merci Mel de partager ton histoire …

Commençons:

Qui es tu ?

Prénom: Mel

Age : 31 ans

Profession: Chargée de relation clientèle

Ou vis tu : Londres

Pourquoi décides tu de partager ton histoire & astuces aujourd’hui ?

J'ai decide d'en parler car jusqu'a aujourd'hui je m'en suis toujours cachee et il est temps pour moi de partager un bout de mon histoire pourque le cancer de l'ovaire chez les jeunes femems ne soit plus un taboo.

Quelles sont tes principales qualités ?

Genereuse, altruiste

Quelles sont tes passions ?

Les voyages et la photographie

Peux tu nous résumer ton histoire de (K fighteur)?

En mars 2013, alors que j’avais 29 ans, j’ai commencé à remarquer que mon ventre gonflait petit à petit alors que je maigrissais du reste du corps. De plus, je commençais à avoir des règles irrégulières... Je ne me suis pas inquiétée immédiatement en pensant que le corps humain n’était pas parfait et que quoique ce soit, ça passerait… Le mot cancer ne m’a même pas traversé l’esprit vu mon jeune âge et aussi dû au fait qu’il n’y a pas d’antécédent de cancer dans ma famille.

En avril 2013, mon ventre continuait à gonfler et j’ai décidé de consulter un médecin généraliste. S’en sont suivis des examens qui me parassaient interminables (test sanguin, échographie, scanner) lorsque l’on m’annoncé qu’il fallait que je sois opérée d’urgence car une tumeur était présente sur mon ovaire droit et qu’une biopsie de la masse serait effectuée une fois enlevée pour savoir si elle était bénigne ou maligne. En mai 2013, j’ai donc été opérée pour la première fois et le chiurgien m’a enlevé la tumeur ainsi que mon ovaire droit. Je suis restée à l’hôpital pendant une semaine. Je dois avouer que j’étais plutôt sereine les jours/semaines qui ont suivi et étais persuadée que ces mauvais moments étaient derrière moi. Cependant, 3 semaines plus tard, les résultats sont tombés: tumeur maligne et mon dossier transféré à l’institut de cancérologie. Un choc si grand pour ma famille et moi-même… mais une série de nouveaux examens s’est enchainée tellement rapidement que nous n’avons pas eu le temps de réaliser ce qu’il se passait.

Et le 16 juillet 2013, je rencontrais pour la première fois mon cancérologue (un mot déroutant pour une jeune fille de 29 ans) qui a été super malgré l’annonce: cancer des ovaires agressif à un stade avancé. Du coup, il n’a pas été possible d’effectuer un prélèvement d’ovocytes vu que j’avais du liquide dans mon abdomen. Je n’ai pas versé une seule larme ce jour-là, ni même les jours qui ont suivi. Je voulais protéger ma famile de cette peine de me voir dévaster… La semaine suivante, après que l’on m’ait installé un port catheter (que j’ai toujours aujourd’hui), j’ai commencé la chimiothérapie qui a duré jusqu’à fin septembre.

Et en octobre 2013, mon oncologue m’annonce que l’ont doit m’opérer de nouveau car j’ai toujours des lésions au foie. Le 13 novembre 2013, une opération plus grosse que la première m’attendait dans la mesure où l’on m’a enlevé la vésicule biliaire, une partie du colon, et surtout une hystérectomie… quel choc à mon réveil d’apprendre que mes rêves de devenir maman un jour s’étaient envolés avec ma maladie… Depuis ce jour-là je suis en remission de mon cancer.

Quelles astuces en lien direct avec le K as tu envie de partager (ton feeling avec médecin, tes bons plans d’organisation traitement, tout ce qui te semble utile ;)) ?

1/ chimio : comment vivais tu la veille, le jour meme, les jours d’après ?

et quelles étaient tes astuces ?

D’un point de vue esthétique, je n’aurais pas trop de bons plans à donner sachant que mes cheveux sont tombés pendant la chimiothérapie, c’était inévitable pour moi. Pour ce qui est des cicatrices non plus je n’ai pas de conseils à donner sachant que j’ai la peau qui marque beaucoup et aucune n’a vraiment été utile.

Par contre ce qui a été très important pour moi a été d’hydrater ma peau plusieurs fois par jour qui était devenue très sèche pendant les traitements.

2/ hopital:

Mon oncologue, les infirmières et les aides soignants ont toujours été tellement profesionnels et humains! Un grand merci!

J’ai consulté une psychologue un an après les fin de mes traitements. Je ne peux que le conseiller, cela m’a fait tellement du bien de parler de ma vie pendant et après la maladie si librement et sans honte.

3/ medecine parallèle:

Aucune

Que faisais tu pour te changer les idées / te vider la tête (avant chimio , operation & co) ?

Mon moyen à moi de me détendre et de me changer les idées pendant mon cancer a été de lire, regarder des séries et des films.

Comment tes proches t’ont ils accompagnée ?

Mes proches ont tous été super mais surtout ma Maman qui m’a accompagnée chaque instant de ma maladie vers la guérison sans qui je ne sais pas comment j’aurais fait pour supporter toutes ces opérations et les effets secondaires des traitements.

Et quels seraient les conseils que tu pourrais donner aux proches qui accompagnent un K fighteur ?

Dans mon cas, j’ai apprécié que l’on ne me bombarde pas de questions.

Qu’est ce que le K a changé dans ta vie …?

(par exemple: ta vision du monde, des priorités, de tes essentiels, recentrer ton entourage, dans ton travail, ta philosophie ..?)

Même si j’ai toujours été une grande voyageuse, je saute sur toutes les opportunités qui me sont offertes pour voyager dans les pays où j’ai toujours rêvé d’aller: Brésil et Etats-unis cette année et tellement d’autres à venir. La vie est devant moi…

Champs libre ;)

raconte nous ce que tu souhaites (qui ne se trouvait peut etre pas dans mes questions) :

Je souhaite plein de courage à toutes les personnes de tous âges qui sont en train de faire face à la maladie.

------------

Merci encore Mel :)

Occasion de nous rappeler que le mois de Septembre est le mois de sensibilisation au cancer de l'ovaire !

Malheureusement en France on en parle trop peu ... Alors que la sensibilisation aux Etats Unis & au Canada est massive ... Prenons le relais à notre tour !

La couleur contre le Cancer de l'ovaire est le turquoise :)

https://instagram.com/ovariancancerresearchfund/

@ovariancancerresearchfund

#shareltseptember #ocrf

Plein de douces pensées positives

A très vite

Charlotte

<:>

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

Accepter