5% reversés à la recherche contre le Cancer à l’Hôpital Gustave Roussy - Livraison tout l'été

#7 Blanche - Happiness Therapist

Blanche, 33 ans

Plume de Mister k.

Maman aux bons plans.

Mes bons plans à suivre

Chez Sauve Ton Resto, leur mission et leur bon coeur valent triple. D’une part on réserve notre première sortie culinaire après confinement, on ne sait pas bien quand ce sera mais c’est excitant ! Ensuite on aide les restaurateurs en leur assurant un peu de chiffre d’affaires après ces mois qui auront été dramatiques pour eux, et enfin, à chaque réservation faite, on sait que 1€ est reversé à la Fondation HPFP ! Alors qu’est-ce que vous attendez ?

@agathelecaron Elle est drôle, intelligente et multi facettes… Parce qu’en plus de présenter une émission quotidienne, avoir écrit un livre qui sauve nos journées confinées avec les enfants, lancé une marque de vêtements et divertit nos journées avec ses interventions poilantes….elle vient de lancer un podcast sur d’extraordinaires histoires d’amour d’anonymes.  

Ma recette de cookies à tomber par terre

Enfin soyons honnête, c’est celle de ma nièce...Comme tous les cookies, c’est la cuisson qui compte, n’empêche qu’ils sont parfaits.

Ingrédients

  • 150 g de pépites de chocolat (ou tablette de chocolat dessert cassée en morceaux)
  • 125 g de cassonade 
  • 125 g de sucre 
  • 300 g de farine 
  • 200 g de beurre cristaux de sel  
  • 1 oeuf 
  • 1 sachet de sucre vanillé ou 1 c. à soupe d'extrait de vanille 
  • 1 c. à café de bicarbonate alimentaire (si vous avez) 

Fouettez les sucres, le beurre ramolli, la vanille, le sel et le bicarbonate. Ajoutez l'oeuf et fouettez à nouveau puis ajoutez la farine en 2 fois et mélangez. Lorsque vous obtenez une pâte homogène, ajoutez les pépites de chocolat. Déposez des boules de pâte, pas trop lisses, sur votre plaque recouverte de papier cuisson. Faites cuire à 180°C pendant 8 à 10 minutes maximum selon la taille des cookies. Les cookies doivent commencer à dorer sur les bords et surtout être mous au centre, ils durcissent après sortis du four.  

Régalez vous !

Mes activités du moment

Non vous n’êtes pas obligé de proposer des activités créatives à vos enfants toutes les trois minutes et oui les histoires à écouter sont dans ce cas, une super idée! Souffleur de rêves qui en temps normal est déjà une mine d’histoires passionantes, met en plus à disposition pendant le confinement ses centaines d’histoires, moyennant un prix que vous définirez vous même... 

@we_give_collab Des créateurs.ices ou marques de prêt-à-porter qui offrent une de leur pièce qui sera mise aux enchères sur instagram et dont l’intégralité de la somme récoltée sera reversée au fond Protège Ton Soignant ? Brillant ! Le meilleur enchérisseur repart avec son lot et un joli don pour lutter contre le virus….Et si vous avez raté notre sublime blazer Albert, mis aux enchères il y a quelques jours, ouvrez l’oeil sur les autres pépites ! 

 

@amandine.lw  Amandine a réalisé qu’elle ne pourrait pas tout de suite réouvrir son lieu réunissant familles et créateurs engagés. À la place elle nous donne rendez-vous pour des lives, interviews, cours...pour nous divertir ou nous aider avec notre marmaille pendant ces quelques semaines. Masterclass sur le sommeil, atelier philo dès 4 ans, voyage musical bilingue ou atelier langage des signes...Vous voilà paré pour affronter ces tornades ! 

Une idée de film

La rencontre d’un street artiste et d’une cinéaste, les 50 ans qui les séparent et l’envie commune qu’ils ont de parcourir la France pour faire parler ses habitants...Voilà ce que j’avais envie de vous présenter cette semaine pour vous évader quelques instants.

Dans ce road movie plein de douceur, la grande Agnès Varda et le talentueux JR, ont voulu partir à la rencontre des gens, les vrais, ceux qui comptent dans leur village, et leur donner une place importante. On découvre alors ces postiers, boulangers et autres habitants du Pas de Calais à la Côte d’Azur, à travers la caméra de l’une et les photographies de l’autre. On plonge également dans l’amitié naissante de ces deux artistes qui grandit au fil de leur périple et on se laisse émouvoir par leur complicité, leur malice et leur générosité envers ces villageois. Le pouvoir des images, de la musique réalisée par Matthieu Chedid et des souvenirs évoqués par Agnès Varda, disparue l’année dernière, nous séduit tout du long.

Visages, Villages de Agnès Varda & JR 

Le billet d'humeur de Blanche

GARDERONS-NOUS LES BONNES HABITUDES ACQUISES PENDANT LE CONFINEMENT ?

Nous avons adopté au cours de ces dernières semaines, certaines habitudes, pour la plupart pas mauvaises. Et elles ont, depuis mi-mars, sérieusement eu le temps de s’ancrer dans notre quotidien. Si en général, nous avons peut-être du mal à les conserver, est-ce que cette fois, dans ce contexte particulier, nous ne pourrions pas rester sur notre lancée ? Lesquelles pouvons-nous espérer garder ?

  • Les bonnes habitudes écologiques auront eu quelques semaines pour bien rentrer dans nos moeurs, si nous ne les avions pas déjà adoptées. Nous avons remarqué que nous consommions moins, tous secteurs confondus, et que nous ne nous en portions pas si mal...On décide d’aller vers l’essentiel, on gaspille moins et on consomme mieux. On ne se déplace pas ou autrement. Et quand par dessus tout, on réalise le bien fou que cela fait à notre planète, il est fort probable que l’on adopte sérieusement cette manière de vivre. 
  • En se retrouvant du jour au lendemain avec une vie sociale nettement diminuée, cela nous a laissé largement de quoi prendre du temps pour notre famille. On a reconnecté avec la personne qui partageait notre vie, et même nos enfants ! Tout en jonglant entre travail et vie de famille, on a passé de vrais moments réguliers et de qualité avec eux, on a réalisé la chance que l’on avait et on se promet de renouveler autant que possible ces instants si précieux. 
  • Nous avons pris du temps pour nous aussi. On s’est (re)mis au sport et à la lecture, en transformant notre salon en salle de gym et notre balcon en bibliothèque à ciel ouvert. On a écouté des podcasts inspirants, médité, écrit ou juste englouti des séries...en tout cas on s’est écouté et on a profité de cet isolement forcé pour se recentrer sur nous et nos petits plaisirs du quotidien. Pourvu que cela dure ! 
  • Nous nous sommes tournés vers les autres, les plus vulnérables, les plus âgés, les plus exposés et on a essayé d’en prendre soin à notre échelle. Cet élan de solidarité dont tout le monde aura fait preuve, un peu plus qu’à la normale, nous aura tellement transporté, que l’on ose penser qu’il aura changé les mentalités. La compassion, le partage, l’entraide on en est sûr, persévéreront. 
  • Nous avons adopté des gestes barrière irréprochables, qui même en temps normal éviteraient d’attraper d’autres maladies saisonnières et virales. Mais si nous allons, par la force des choses, être obligés de maintenir ces mesures pendant les mois suivant le déconfinement, nous ne serons peut-être pas aussi rigoureux… 
  • Nous nous sommes mis aux fourneaux. On a tenté de faire notre pain, comme l’intégralité de la toile, on s’est tous pris pour Alain Ducasse et nos portables débordent de photos de plats plus ou moins incroyables. Nous aurons, soyons clair, surement du mal en semaine à garder ce rythme effréné, mais cela nous aura au moins montré à quel point il est agréable de bien se nourrir.  

Ces habitudes, au début forcées et dans l’ensemble très positives, apparues pour nous donner du courage et nous aider à garder le moral pendant ces longues semaines auront finalement le mérite d'être peut-être devenues notre nouveau rythme de vie. Croisons les doigts !

Plume : Blanche

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

Accepter