Updating Cart For Gift...
LIVRAISON OFFERTE JUSQU'À DIMANCHE MINUIT !
#6 Alexandra - Happiness Therapist-desktop #6 Alexandra - Happiness Therapist-mobile

#6 Alexandra - Happiness Therapist

Alexandra, 31 ans
Fondatrice de Anja Paris
En charge de la production,
la communication & le marketing

✔️ Ton compte IG à suivre :

@vogueturfu à mourir de rire !

✔️ Ton kiff « évasion » perso du moment :

Mon sport le matin, ou mon bain le soir... au moins je n'ai pas mon fils qui me tire les cheveux pendant mes abdos !

✔️ 1 podcast à écouter :

@generationXX évidement !

✔️ Ton activité confinement ?

Comptines pour mon fils... ahah 

 ANJA PARIS est une marque de maillots de bain qui vous fait voyager toute l’année. Nous proposons des maillots élégants, intemporels pour permettre à nos femmes Anja de profiter au mieux de leur sunny escape. C’est une marque responsable, mais désirable : tous les produits sont OEKO TEX, notre packaging est 100% recyclé et nous lançons une ligne upcycling et une autre en polyamide recyclé ! 

Les grandes étapes clés déjà franchies chez Anja : Première embauche, ouverture de deux grands magasins (Galeries Lafayettes et Printemps), ouverture de notre propre boutique, entrée au Réseau Entreprendre, premier emprunt bancaire, 8ème collection de maillots, lancement de notre signature olfactive. Quand on les note comme ça, on se rend compte qu’on n'a pas chômé 😉! 

À l’annonce du confinement, j’ai tout de suite mis mes équipes en télétravail, elles sont toutes parties là où elles le voulaient, nous avons évidemment fermé la boutique et avons pris les mesures nécessaires pour que le business continue : 

Notre logisticien travail encore, dans de bonnes mesures de sécurité. Le gouvernement nous pousse à continuer à bosser si on le peut, aucun de mes employés n’est au chômage partiel. Cela représente déjà 5,2 milliards d’euros à l’Etat, je préfère qu’il dépense cet argent dans la recherche et le soutien aux hôpitaux. 

Concernant l’avenir, Je pense que nous allons prendre pas mal de retard en termes de CA. Nous devions ouvrir une boutique en avril à Saint Tropez, un axe de projet qui est évidemment décalé. Nous essayerons de rattraper le retard. Je pense que les gens feront plus attention à leurs dépenses, à leurs voyages et qu’ils seront moins méfiants à partir de septembre, cela va prendre du temps à mon avis. 

Mon mantra serait : What if I fall, oh but baby what if you fly ? On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, alors autant tenter le tout pour le tout pour ne pas avoir de regrets. 

Dans ces circonstances, je conseillerai si on le peut, de continuer à bosser pour éviter une crise économique dramatique après cette crise sanitaire. Et de garder le sourire et de rester positif. On va y arriver tous ensemble ! 

Je trouve que cette période nous pousse à être plus créatives, à continuer de tisser des liens forts avec notre communauté, à ne rien lâcher et à rester positives.

Chez Anja, nous essayons de nous réinventer. Nous avons notamment  lancé un concours d’imprimés à co développer avec notre communauté, nous sommes encore plus transparentes sur la situation, en expliquant tout ce qu’il se passe, tous les changements dans les lancements des collections. Nous avons toujours aimé être transparentes, mais là, nous poussons encore plus notre démarche. 

Nous prenons plus la parole en story vidéo pour expliquer chaque maillot, pour guider les clientes dans leur choix. On essaye de trouver des alternatives à tout cela. 

Mon mantra Mister k serait : Never give up”. Je pense que c’est celui qui correspond le plus avec mon état d’esprit de “continuer à bosser tant qu’on le peut".

Mon premier réflexe en sortant du confinement : Prendre ma famille dans mes bras.

 

Pour découvrir l'univers d'Anja Paris, c'est par ici.

 

Plume : Alexandra

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

Accepter Ok