5% reversés à la recherche contre le Cancer à l’Hôpital Gustave Roussy - Livraison tout l'été

#9 Blanche - Happiness Therapist

Blanche, 33 ans

Plume de Mister k.

Maman aux bons plans.

Mes bons plans à suivre

@mydeartherapy Des conseils et actus beauté, bien-être, lifestyle...tout en douceur pour se refaire une santé et attaquer la reprise dans une forme olympique. C’est ce que propose My Dear Therapy dans ses posts délicats et motivants. Et c’est une fanatique de pizza qui ne sait pas à quoi ressemble un sérum qui vous le dit ! 

@billieblanket Après tant de temps passé à l’intérieur, avouons-le, nous sommes tentés de revoir l’intégralité de la décoration de notre appartement. Mais comme nous ne sommes pas aussi pointus que nous aimerions l’être, on file s’inspirer chez Billie Blanket qui nous partage ses coups de coeurs déco et ses visites d’appartements tous plus jolis les uns que les autres. 

Ce petit condensé d’optimisme et de mignonnerie, posté par Camille Lellouche sur son compte, rebooste le moral en moins de temps qu’il en faut pour le dire. On écoute cette petite fille et ses mots très réconfortants au commencement de cette nouvelle période ! C'est par ici.

Mes activités du moment

@laquarantainetmtc Des illustrations drôles et tellement justes. Evidemment quand cela concerne la période que l’on est en train de vivre ça nous parle, mais le reste du temps, cela fait aussi bien son effet ! Un coup de fouet pour attaquer cette deuxième étape ! 

Vous êtes rentrés mais l’école est fermée, ils ont compris qu’on entamait une nouvelle phase mais ne peuvent toujours pas aller au parc...Bref, il va falloir être encore un peu attentif à vos enfants et les laisser s’exprimer grâce au génialissime The Little Yoga School et ses épisodes dans lesquels ils pratiquent une session en fonction de l’émotion qui les submerge : calme, joie, excitation, peur…

Le délicieux restaurant Season du marais propose enfin depuis une semaine, de se faire livrer ou d’emporter, une partie de ses plats à tomber par terre, le tout accompagné d’un livret pour dresser son assiette à domicile comme si elle sortait de leur cuisine ! Cela promet de faciliter notre sortie de confinement ! 

Le billet d'humeur de Blanche

QUELLES SOFT SKILLS LE CONFINEMENT AURA DEVELOPPE CHEZ NOUS ?

À l’heure où certains d’entre nous reprennent le chemin du travail, nous pouvons dire que cette crise aura été très instructive sur nous-mêmes, nos valeurs, ce qui compte pour nous et ce que nous souhaitons changer à l’avenir. Les fameuses bonnes habitudes que nous souhaitons garder, les remises en question par lesquelles nous sommes passés et les traits de caractère que la situation nous a permis de développer.

C’est de ces soft skills dont je veux parler, ces compétences personnelles et relationnelles, qui ne relèvent ni de la connaissance ni des savoir-faire. En français on les appelle aussi les “savoir-être”.

On les oppose aux hards skills, ces compétences mesurables, évaluables de manière objective, celles que l’on a acquises via nos études et formations.  

Dans le monde de l’entreprise, les recruteurs tiennent de plus en plus compte de ces compétences, et plus seulement du CV, considéré avant comme le graal. !

Elles permettent en effet de savoir si un candidat saura communiquer, se comporter, ressentir, écouter, s’adapter de manière adéquate à l’entreprise et à son environnement, sans être uniquement un expert dans le domaine pour lequel il a été embauché….Bref en prenant en compte ces fameuses soft skills, on réinjecte un peu d’humain dans notre métier, élément devenu indispensable surtout après cette crise.

Et si vous avez pris conscience pendant le confinement que votre profession actuelle n’était plus ce à quoi vous aspiriez, faire le point et avoir développé ce type d’acquis boostera votre confiance en vous et vous donnera du courage pour passer à l’action.

Voici un aperçu de celles qui se seront, pour notre plus grande joie, largement développées pendant le confinement :

  • L’empathie : nous nous sommes mis à la place des plus faibles et des plus exposés et nous nous sommes tourné vers eux. Nous avons pris conscience de la situation, encore plus compliquée pour eux que pour nous, et nous avons rendu service, cotisé, remercié et partagé un peu de chaleur humaine.
  • La solidarité et la cohésion : Nous sommes venus en aide aux plus fragiles, à ceux en première ligne face au virus, aux plus âgés, aux plus vulnérables….Et nous nous sommes mobilisés par milliers pour atteindre un but commun. 
  • La responsabilité : nous nous sommes sentis investis d’un devoir de protection de notre famille, nos enfants, nos aînés...On s’est aussi sentis responsables envers ceux qui étaient au front, en prenant la décision de rester chez nous pour ne pas propager le virus. Nous avons pris nos responsabilités face à la société, en reconsidérant notre manière de vivre en réalisant que l’on pouvait vivre avec moins que ce que l’on pensait, de manière plus responsable et plus protectrice envers la planète.  
  • L’adaptabilité et la flexibilité : Nous avons appris à nous adapter à une situation particulière et un peu anxiogène et à aménager et revoir notre emploi du temps, nos habitudes...Nous nous sommes plier aux règles pour nous protéger nous et les autres.  

Nous en avons surement chacun, développé de nombreuses autres compétences mais celles-ci me semblaient communes à tous à la fin de cette première période.  

Et même si l’on parle principalement de soft skills d’un point de vue entrepreneurial, ces qualités humaines sont bien entendu un atout inestimable, à développer dans notre vie de tous les jours.

 

     

    Plume : Blanche

    Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

    Accepter