5% reversés à la recherche contre le Cancer à l’Hôpital Gustave Roussy - La livraison des réservations est prévue fin septembre

#11 Blanche - Happiness Therapist

Blanche, 33 ans

Plume de Mister k.

Maman aux bons plans.

Mes bons plans à suivre

@celestebarber Quand l’autodérision rencontre le star system ça donne Celeste Barber qui parodie avec beaucoup d’humour les poses plus ou moins absurdes des stars sur instagram. Rihanna sous sa douche, Miranda Kerr au piano ou Victoria Beckham en grand écart, elle s’en donne à coeur joie. Et nous on en profite pour décompresser quelques instants !   

@moyoparis Des talks inspirants pour nous challenger, nous booster et échanger, c’est ce que propose Moyo cette communauté dédiée à l’entrepreneuriat positif et féminin dans son programme aux petits oignons proposé régulièrement. On attaque la suite des événements plus motivée que jamais et en appréhendant mieux ce monde en plein changement.

C’est dit, nous consommerons moins ou mieux...Pourquoi ne pas commencer par aller chiner notre décoration et notre vaisselle plutôt que de les acheter neuves ? Cela tombe bien, Florence a accumulé suffisamment de merveilles depuis des mois pour ne pas être à court aujourd’hui. On flâne sur son site, et dès que cela sera possible, dans sa boutique-brocante de l’Oise. C'est par ici.

Mes activités du moment

@hoteldutemps Le jour où l’on passera de nouveau la porte d’entrée d’un hôtel n’est pas encore venu….Sauf bien sur si l’on décide d’investir les chambres de ces derniers, qui se transforment en ces temps de déconfinement en espace privé de télétravail ! Et cela tombe bien, nos employeurs nous le conseille vivement...Bref tout le monde s’y retrouve et on ne peut que saluer l’initiative du charmant Hotel du Temps à Paris 9.

@mapster On vient habituellement y enregistrer ses adresses préférées en France et partout ailleurs...On vient cette fois piocher allègrement dans cette carte Mapstr qui recense les lieux en France proposant la vente à emporter ou en livraison. En attendant de pouvoir y réserver une table, on vérifie donc si nos restaurants favoris en font partie et on opte sinon pour une découverte de quartier.

Ils nous avaient déjà régalés de leurs plus belles pièces, spectacles et lectures de contes en lançant leur chaîne web dédiée pendant le confinement, afin que le théâtre vienne à nous. Et bien la Comédie Française prolonge les festivités en adaptant leur grille aux horaires du déconfinement et on se réjouit de revoir les grands classiques !

Le billet d'humeur de Blanche

LE SYNDROME DE LA CABANE :  COMMENT LE SURMONTER ?

On avait tant attendu cette libération et voilà que maintenant se pointe l’hésitation... Après 55 jours passés en confinement, et plus de 15 en déconfinement (restreint), certains d’entre nous se sont vus développer leur lot d’angoisses et d’appréhensions. Ce changement de mode de vie que nous avons dû adopter nous a peut-être rendu un peu casanier, au point de redouter le retour à la vie normale… Cet état émotionnel a un nom : “syndrome de la cabane”.

Il vient de ces chercheurs d’or aux Etats Unis qui après des mois confinés dans leurs cahutes étaient paniqués à l’idée de revenir à la civilisation. Voilà un peu ce que l’on ressent : la peur de sortir de notre lieu d’enfermement, d’être contaminé, de la foule, de se confronter au regard des autres...dans ce climat qui reste anxiogène. 

Alors si vous êtes fatigués, stressés, que vous avez une perte de motivation et que vous avez peur de ce qui pourrait arriver à l'extérieur, vous souffrez peut-être de ce syndrome. Il n’y a bien entendu aucune culpabilité à avoir, des milliers de personnes le ressentent depuis quelques semaines.

Et même si à priori seul le temps y remédie, cet état a vocation à s’améliorer. En travaillant dessus et en se lançant quelques défis comme ceux qui suivent, on finira par y arriver, je veux y croire !

  • on se fixe de petits objectifs et on essaye de les atteindre progressivement. On s’autorise des temps de sortie courts au début : aujourd’hui au bout de la rue, ce week-end dans un coin que l’on appréciait avant, mais plus loin...
  • on évite au début les endroits trop fréquentés ou les longues files d’attente de supermarchés qui nous confronteraient d’un coup à une quantité importante de personnes compte tenu de ce que l’on peut supporter. Les forêts ayant réouvert, on privilégie aussi les balades en nature, loin de tout. 
  • on tente de ne pas lire ou écouter tout et n’importe quoi/qui concernant les risques de récidive. On ferme ses écoutilles et on s’assure de continuer à adopter tous les gestes barrières nécessaires que l’on sait être les meilleurs moyens pour se protéger du virus qui sévit encore. 
  • on garde le contact humain, ce fameux lien social dont on parlait pendant le confinement, bien différent de la distanciation physique qu’il faut maintenir. Balades entre amis, coups de fil familiaux, appels facetime...participeront à nous faire sortir la tête de l’eau et à nous affranchir de notre cocon. 
  • on pratique des techniques de relaxation et de respiration, comme l’application Calm, très utiles pour faire face aux symptômes. Même s’ils ne résolvent pas tout à fait la peur, ils nous aideront à faire face à la situation avec moins d'inconfort.

L’anxiété est normale et disparaîtra avec de l’indulgence et de la bienveillance envers nous-même. Mais si malgré tout après quelques semaines, ces symptômes persistent encore, il ne faut pas hésiter à se rapprocher d’un professionnel qui pourra nous aider à surmonter cet état.  

Plume : Blanche

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

Accepter