• Panier vide
Remonter

juillet 2019

Home / 2019 / juillet

(tiré de notre post Instagram du 27  juillet)

Depuis plusieurs semaines je vous vois réagir sur #lacabinedemisterk avec toujours autant de bienveillance et je lis souvent ce commentaire : « enfin de vraies femmes représentées » en parlant de nos ambassadrices qui portent du 42, ça m’émeut autant que ça me fait réfléchir..
Évidemment très heureuse que notre format cabine fasse écho en chacune de vous, mais le terme « vraies femmes » a titillé mon cerveau d’HSP.
Qu’on soit maigre, mince , enrobée, cicatricée, grosse, avec des seins de la taille de mon petit doigt (je parle des miens ahah) , ou au contraire une poitrine à faire sortir les yeux de tous les loups de Tex Avery 👀, être femme ce n’est pas seulement assumer ses complexes, être femme est un statut, être belle est une attitude, s’aimer est un long chemin .
De fait, mon cerveau en roue libre et sans filtre peine à appréhender ce terme «vraie femme » porteur de toutes les ambivalences .
Astrid ne serait pas une «vraie femme » puisque son corps est parfait ! Agathe et moi, idem , puisque nous revendiquons des singularités hors standards de «vraies femmes », respectivement, 1 m 55 1/2 taille 34, pour Agathe, et des jambes de sauterelle, des seins riquiquis et des grandes dents , en ce qui me concerne . Autant admettre que «vraie » s’opposerait à «fausse » , absurde ! Alors, je proposerais plutôt des AUTHENTIQUES et … les autres .
Raphaele / Agathe / Astrid / vous/ moi, sommes toutes uniques, avec chacune nos forces et nos complexes, mais toutes, femmes !
C’est tellement crucial le sens et le poids des mots, autant que notre obsession sur la balance 😉
Moralité : chacune doit trouver sa légitime et belle place . Le vrai combat n’est plus de se poser la question en termes de standard idéal ou d’injonction à être «vraie » ! Au delà du droit à la différence… le droit à l’indifférence .. .
Gardons nous des jugements hâtifs, des préjugés et stéréotypes… on ne sait jamais ce que cache un bourrelet, une ligne filiforme ou encore une cicatrice.
Bienvenue, ici c’est moi, c’est vous c’est nous, sans fard, ni artifice !
La vraie vie quoi !
« soyez vous même, tous [toutes] les autres sont déjà pris[es] »
✏️ @charlotte_husson