• Panier vide
Remonter

La semaine dernière nous avons lancé les nouvelles réservations d’Albert , Michelle et Victor, je vais vous raconter leur histoire, en commençant par Albert …

Comme vous le savez je suis styliste de formation et au fond de moi sommeillent d’innombrables obsessions.

La première :

celle de la quête du blazer parfait … combien de boutiques ai-je écumé depuis des lustres pour trouver le volume, la coupe idéale, à un prix raisonnable  (sinon vous pensez bien que si mes finances le permettaient je foncerais direct chez un tailleur sur mesure), alors un flash l’an dernier, oser me lancer et confectionner LE blazer le plus désirable possible, au prix juste, en même temps élégant et en même temps portable en toutes circonstances, Albert DEVAIT voir le jour c’était OBLIGATOIRE !

La coupe

Avec Jean Michel , notre talentueux modéliste avec qui je travaille depuis 8 ans, nous nous sommes attelés à cette lourde tâche il y a près d’un an maintenant , développer NOTRE coupe parfaite , et des mois plus tard, après maints et maints ajustements il était là !

(Non vous ne rêvez pas chez Mister k nous développons TOUS nos modèles nous-mêmes, du dessin jusqu’à la toile.) 

On vous l’a présenté en octobre dernier et mon obsession était devenue concrète, visiblement vous aussi cherchiez ce fameux blazer divin , passant du beige au faux uni marine vous étiez conquises . On devait le renouveler pour les beaux jours !

La deuxième « névrose » :

je suis une consommatrice compulsive de chemises, et même constat que pour Albert , j’ai toujours rêvé de coupes divines, pouvoir alterner entre la chemise empruntée à mon homme avec Victor et celle qui galbe nos tailles de guêpe avec Michelle, c’était une évidence pour elles aussi il fallait les développer.

Voilà pour l’histoire de mes obsessions (et je vous passe mon sérieux trouble obsessionnel compulsif pour les souliers, ça pourrait devenir un roman), bref ! entrons dans le vif de nos choix de détails .

Pour Albert comme je vous le disais plus haut, on devait en proposer un nouveau. A la suite du succès du beige et du carreaux marine lancés en octobre dernier, j’avais envie d’un carreaux doux et raffiné parce qu’en Mars on ne se découvre pas encore d’un fil et qu’on commence déjà à faire ce qu’il nous plait en osant plus de mélanges, quand le printemps commence à bourgeonner.

Notre carreaux italien fond taupe et carreaux prune / noir et bleu gris allait parfaitement donner vie à cette nouvelle beauté (vous noterez que je n’y vais jamais de main morte sur les superlatifs, sans doute mon caractère exalté) !

Les détails

Sans l’obsession du détail nous n’y serions même pas allées ! Non seulement le carreaux est « ultime », mais tout se joue chez nous dans les finitions subtils, une doublure italienne rayée devait s’accommoder du carreaux, car même si ce mélange rend parfois perplexe il est indispensable pour endosser l’allure des dandy anglais (j’aime les femmes qui twistent le vestiaire masculin avec des coupes féminines).

Et last but not least , nos boutons français « effet » corne (évidemment nous n’en utiliserons jamais de vraie pour toutes les raisons inéquitable que cela implique – vous connaissez mon amour des bêtes) … mais un effet créé toujours son effet, voilà pour Albert qui rêve grand, car je voulais que ce lancement résonne avec des rêves à n’en plus finir pour tous les réaliser en 2019.

Réserver = patienter.

Comme je vous l’expliquais sur la Revue en octobre dernier (ici), en plus de notre obsession du détail, nous souhaitons produire peu mais bien, et seulement les quantités demandées par nos clientes, pour ne pas envahir la planète de stocks inutilement.

Une des premières raisons qui nous incite à créer un sentiment qui se perd de nos jours, la patience (j’entends bien qu’à l’ère Amazonienne du tout tout de suite, c’est à la limite du soutenable, mais c’est possible) !

Une fois lancés en production les mains de fées de l’atelier de Monsieur Stanislaw en Pologne y mettront tout leur savoir faire, voilà pourquoi il faut « supporter » ce délai jusqu’en mars !

Parce que oui, aussi difficile que cela puisse vous sembler la livraison du nouvel Albert à carreaux est prévue début mars, mais c’est pour mieux vous servir …

La récompense :

Voilà pourquoi pour remercier votre patience d’ange, les réservations sont toujours proposées à prix plus doux et en avant-première pendant 3 semaines sur le site !

Je vous donne rendez-vous dans 2 semaines pour vous raconter Michelle et Victor en détail, en attendant, pour tout savoir des réservations je vous invite à faire un tour par ici sur nos stories Instagram pour tout comprendre en images et vidéos !

LES RESERVATIONS SONT DISPONIBLES EN AVANT-PREMIERE JUSQU’AU MERCREDI 6 FEVRIER A MINUIT.

A mercredi prochain pour des nouveautés EN STOCK (disponibles tout de suite), parce que nous aimons prendre notre temps pour mieux combler vos attentes, mais loin de nous l’idée de vous frustrer 😉

Charlotte.

Je réserve et je patiente

JE SUIS CONQUISE

ALBERT EST POUR MOI

Des questions ?

ECRIVEZ A AGATHE SUR

[email protected]

<a href="https://misterk.fr/charlotte-husson/">Découvrez Charlotte Husson</a>

2 commentaires

  • Michele10 mois ago

    répondre

    Des epaules larges : 42 des seins généreux 95
    Taille 1m60…..
    Puis je pretendre à bien porter Albert?…….

Laisser un commentaire

 

Je m'inscris !

pour ne rien manquer de nos nouveautés,

et être avertie des articles postés sur "La Revue" !