• Panier vide
Remonter

novembre 2018

Home / 2018 / novembre

Vous connaissez maintenant les racines profondes de Mister K, marque qui veut s’engager «autrement » avec des moyens tout simple : authenticité , transparence, traçabilité, en quête d’effet utile et de valeurs, pour vous et avec vous, via la puissance fédératrice du lien Instagram . Une utopie ? Oh non !  et j’en suis spécialement convaincue depuis que je connais Nathalie Rozborski .

Aujourd’hui c’est un bonheur et un privilège de vous présenter Nathalie, la D.G (directrice générale) – à seulement 34 ans ! – du cabinet de conseil NELLY RODI .

Conseil en quoi ? En stratégie de Marques, innovation et créativité. Cela vous paraît flou et gazeux ? Eh bien, pas du tout, c’est totalement concret ,vibrant et formidablement utile . Des enseignes ou institutions comme Clarins, le PSG, Le Louvre , les start up , les success stories (ex Le Slip Français …), ont croisé la route de Nathalie . Elle aime la diversité et ignore les cloisons .

Quelle est sa méthode ?

Elle répond : passion et discernement, mieux qu’une méthode.

Son constat : il y a peu, les marques sortaient du moule parce que des groupes payaient des fortunes à des équipes de marketing et pub qui se grattaient la tête pour trouver l’idée, le concept, le slogan qui allaient nous arracher du siège pour acheter le produit, le « it-product » auto proclamé.
Je pense tout d’un coup à Souchon qui chantait dans Ultramoderne solitude « on nous inflige des désirs qui nous affligent ». Je ne me reconnais plus guère dans ces marques stéréotypées nées aux forceps à coup de fric. Pas vous ?

Alors voilà, Nathalie fait partie de celles et ceux qui constatent qu’une évolution silencieuse, mais profonde , est en cours : c’est le client, l’usager, le fan (…) qui imprime la marque, sa marque, qu’il s’approprie parce qu’elle contient toutes ses aspirations, y compris sa quête d’achat utile , ou même futile pour se faire plaisir, mais en tout cas sans jamais transiger avec l’impératif d’écologie, d’authenticité, d’équité et de sens dans le grand fracas de notre planète .

Nathalie possède des antennes multi directionnelles pour flairer le futur et guider ses clients vers ce consommateur new age qui va souffler aux designers et fabricants ce qu’il désire.

Comment ses antennes ont-elles poussé ?

J’ai relevé des traits frappants et oh combien inspirants que je vous livre, subjectivement :

-Nathalie est née à Dijon par hasard (Papa polonais était alors footballeur pro à Reims, il y a donc de l’esprit sportif et du nomadisme dans l’ADN ); mais sans faire injure à la belle Bourgogne, à 18 ans Nathalie «voulait » Paris.
– études brillantes après avoir dû forcer les portes de l’Institut Français de la Mode et d’un Master 2 «luxe mode beauté » à La Sorbonne qui ne l’avait pas admise dans un premier temps. On ne se décourage pas chez Nathalie, face à un obstacle . Puis Erasmus à Milan , bouillon de culture de la mode .
– une idée fixe : entrer chez Nelly Rodi chez qui résonnaient (et résonnent toujours) toutes ses convictions sur l’évolution des marques. J’ai bien aimé l’anecdote de son entrée chez Nelly . D’abord une lettre de motivation, spontanée, passionnée, bien tournée. Puis, 3 jours plus tard, en plein entracte à l’opéra, un appel sur smartphone : «Allo Mademoiselle, c’est Nelly , passez donc me voir… » . Nathalie a été à deux doigts de répondre « Nelly qui ? » tellement le mélange de surprise et d’enchantement la submergeait. Elle improvisa la bonne réponse , son destin professionnel était en marche . Nathalie a donc de bons réflexes. Elle va aussi droit au but au point qu’un magazine féminin (qui se veut classe pourtant) osa la comparer à Rastignac, l’arriviste prêt à tout et arrogant de Balzac . Nathalie en fut blessée je crois bien et je la comprends. Elle est volontaire et déterminée, c’est complètement différent ; comment certaines journalistes se laissent-elles encore aller à des clichés à la truelle à côté de la plaque ?
– une curiosité et une culture générale qui m’épatent. Art, littérature, économie … tout est bon pour alimenter le moteur , y compris l’anthropologie et la sociologie qui la passionnent … Bourdieu n’est pas étranger aux références de Nathalie . Elle connaît la « théorie des goûts et des styles » analysée par le maître . Bref, on ne devient pas spécialiste en innovation et créativité sans bagage ou par hasard !
– enfin, je termine ce portrait par le plus important : l’humain .

On ne peut pas faire tout ce que Nathalie fait sans ouverture aux autres, sans générosité, sans la flamme du partage . Dans ces rubriques elle est aussi richement dotée. Mais attention ! La flamme et son feu peuvent vous brûler , en Anglais«to burn» comme dans le méchant mot burn-out, quand les 35 heures réglementaires par semaine sont effectuées dès le mardi soir . Nathalie n’est pas d’un bloc , elle peut vaciller . Alors il y a deux ans, bébé Zachary est venu pour dire à sa Maman : on fait une pause, ça urge ! Et le bout de chou, comme tous ses collègues bouts de chou en général, a pris le pouvoir et a intimé à Maman de classer différemment ses priorités. Chose faite , c’est du reste à l’issue de son congé mat. que Nathalie a été nommée D.G. comme quoi il faut toujours savoir reprendre sa respiration pour être encore meilleur(e).

Un si bel éclairage pour Mister K … et moi . Merci Nathalie .

plume : C.H

Flash infos légèreté : 

Le principal trait de ton caractère ?

Entière, passionnée, pas de demie mesure.

La qualité que tu préfères chez un homme / femme ?

Chez un homme le courage et l’humour (le recul)

Chez une femme je déteste la minauderie, j’aime la sincérité et la mise en avant de l’esprit

Ton principal défaut ?

Trop exigente, control freak

Ton occupation (passion) préférée ?

La danse

Ton rêve de bonheur ?

Le bonheur est un moment, il n’y a pas de béatitude permanente

Je suis sensible aux causes des enfants, car c’est la vie, je vois demain quand je vois un enfant

Le pays où tu désirerais vivre ?

6 mois à Miami – 6 mois à Paris

Pourquoi ? Lifestyle, vie extérieure, healthy, sportif, galleries, fun, énergie

Ton livre préféré ?

Sans hésiter « La Gaité » de Justine Levy, je voudrais être sa meilleure amie

Ton héro ou héroine ?

Je n’ai pas de modèle référent et inspirant, pour moi il n’y a pas de héros.

Le don de la nature que tu voudrais avoir ?

Le don artistique, naitre avec un talent, avoir été « touchée par le grâce »

Ton État d’esprit actuel ?

Sentiments contrariés car je reprends le travail dans 3 semaines, entre excitation et culpabilité énorme par rapport à Lily (ma fille qui est née il y a 3 mois)

La Faute qui t’inspire le plus d’indulgence ?

Je n’ai pas d’empathie. Mais je dirais l’ignorance ou la bêtise, les gens qui ne savent pas ou qui n’ont pas les « codes ».

Ta devise ?

« Se coucher avec des rêves, se réveiller avec des plans »

« Si tu es la personne la plus intelligente de la pièce, c’est que tu n’es pas dans la bonne pièce »

Quel est le mantra qui te correspond le plus dans nos collections :

Dream Big , ou Ose : je ne connais pas le « sky is the limit »

Que t’inspire notre marque Mister k. ? 

Le combat, la force, l’énergie, la vie

Que souhaites tu dire, conseiller, aux gens qui te découvrent aujourd’hui  ?

J’espère que l’énergie et la témérité que je peux avoir, puisse inspirer et donner confiance,pour tirer le meilleur de soi-même

Il n’y a pas de gens faibles, mais des gens qui manquent de confiance en eux, de bienveillance, et d’accompagnement

Il faut croire en vous !

 

Rendez-vous sur :

Nelly Rodi sur Instagram

Nelly Rodi le site