• Panier vide
Remonter

Quand je vous dis que chez mister k. tout est fabriqué avec amour et sincérité, la transparence que je revendique sans relâche ne serait pas complète si je ne vous présentais pas José, qui me fait confiance depuis le premier jour, quand j’ai lancé notre premier sweat en juin 2016.

Quand on se lance, il y a de nombreuses contraintes auxquelles on doit se plier, la première assez évidente, le manque de moyens et donc de pouvoir produire en masse, comme peuvent le faire les grandes marques (une des réponses que je donne à quelques personnes qui trouvaient nos prix élevés, nous ne produisons – pas encore- 500 pièces par mois, nos productions sont d’environ 40 pièces à chaque lancement, nos prix de fabrication nettement plus élevés donc, cqfd).

C’est là que José est arrivé tel un sauveur bienveillant il y a bientôt 2 ans. Nous lancer dans la mode était mon rêve mais je n’avais pas les moyens de lancer les 150 pièces minimum réglementaires qu’imposent normalement les usines. José a cru en moi / en nous et a accepté d’office de faire l’essai à nos côtés sur de toutes petites productions .

La « slow fashion » est à la mode, mais on ne parle pas assez de ceux qui œuvrent en coulisse et se démènent pour que nos marques soient belles , au prix juste et désirables . Aujourd’hui,  il m’apparait essentiel de lui rendre hommage et de mettre un visage sur son nom, pour que vous sachiez qui se cache derrière votre sweat / t-shirt préférés, c’est super José , qui arpente toute la campagne de Porto dans son utilitaire Berlingo pour nous, et satisfaire mes nombreux desiderata 😉

Au volant de son bolide, José part à la recherche de notre matière dans une première usine toujours la même, puis fonce dans une 2ème (20km plus loin) dans l’atelier de découpe des pieces, une fois celles-ci découpées, il rembarque le tout bien emballé / repassé en direction du brodeur ou imprimeur pour y aposer nos mantras chéris (20 nouveaux km). Dès que ces dernier sont prêts, direction le montage, dans de petits ateliers ou 3 femmes aux doigts de fée commencent la confection. Et tadaaam on coud nos griffes, accroche les étiquettes et emballe chaque produit dans son pochon; José remplit son coffre, retourne à son bureau, et prépare minutieusement les cartons pour nous les faire parvenir.

C’est grâce à José, au volant de son Berlingo tout terrain, et grâce à son énergie inépuisable, que vous pouvez porter fièrement nos modèles iconiques qui ont tellement de sens, et il me semble encore plus quand on sait comment ils sont fabriqués.

Alors un immense merci, José , parce que oui ça aurait été sans doute plus simple de passer par une grosse usine qui fait tout au même endroit, oui il t’arrive de faire des erreurs (quelques fois vraiment chiantes) dans nos productions, on peut même parfois se hurler dessus très très fort ahah, mais sans toi on aurait jamais pu se lancer, et puis aujourd’hui la fierté qu’on en retire n’en est que plus grande, parce qu’avec José c’est une histoire de confiance comme tout ce que l’on entreprend.

Avec les 3000km par mois aux compteurs de son carrosse on est certes pas assez «  green » mais on fait travailler plus d’une dizaine de personnes, et chacune a un visage bien connu, qui nous aide a allier mode et engagement sincère .

Moralité de cette histoire, toujours cette fameuse histoire de trace, ne jamais oublier d’ou l’on vient, et qui nous a fait confiance quand on était au tout début et tout petit.

Bon j’aimerais aussi beaucoup vous présenter Suzanne, qui fabrique nos bracelets dans un atelier fabuleux à Bali, mais je n’ai pas encore eu la chance d’y aller (et ce n’est pas l’envie qui manque, bientôt j’espère) !

 

7 commentaires

  • Céline7 mois ago

    répondre

    Enchanté José et merci !

  • Michele7 mois ago

    répondre

    Très sympathique de rendre cet hommage aux oubliés sans lesquels rien n’existerai.

  • Marie7 mois ago

    répondre

    Top, c’est canon que tu rendes hommage aux indispensables sans qui l’aventure ne serait pas du tout la même !

  • juliette_ponchon7 mois ago

    répondre

    Bravo Charlotte, j’adore TOUT ce que tu fais (je me permets de te tutoyer tant j’apprécie ta personne!), je suis moi même entrepreneuse (www.loopme-store.com) et j’applique ton mantra Never give up (avec mon sweat et bientôt avec ma veste en jeans commandée hier pour …fêter mes 40 ans : aha aha!) dans ma vie professionnelle…je n’ai pas été touchée par le K mais des proches, si, et demain si Loop Me délivre un peu de « résultat » comme toi j’en reverserai une partie, à ma hauteur et à mon échelle, aux gens qui oeuvrent dans l’ombre à sauver nos vies…Je souhaite plein de succès à toutes tes nouvelles collections à venir et bravo José!

  • marion7 mois ago

    répondre

    merci José de partager notre combat 🙂

  • Jocelyne7 mois ago

    répondre

    Merci Charlotte.
    Ce que tu partages fait écho à ce que je trouve essentiel dans la vie…
    On est des êtres humains, on n’a pas les moyens des grosses entreprises comme tu le dis très justement.
    On s’approche au mieux de nos possibilités pour respecter la nature.
    Alors si on peut s’aider les uns les autres pour qu’un beau projet aboutisse, que des valeurs humaines soient visibles, et que l’on puisse en vivre financièrement…
    Alors j’ai de la fierté par mes petits achats d’être un maillon et participer à ce que cela fasse un tout.
    Bravo à José aussi et à tous ceux qui participent
    Bises

  • Jose6 mois ago

    répondre

    Charlotte ca fait deux ans depuis que je vous ai connue, le temp passe si vite.
    Votre énergie et force m’ ont captivé dès le départ, et je suis honoré de pouvoir d’une manière ou d´une autre vous aider à construire votre rêve.
    Un grand merci à Monsieur K et Charlotte pour les mots gentils, mais j’ai peur de ne pas mérité tant d´ éloges.
    Bisous.
    Jose.

Laisser un commentaire